Rêve d'alchimie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rêve d'alchimie

Message  sebastien le Lun 3 Sep 2012 - 18:25

Bonjour,

Je me permets de mettre mon grain de sel sur ce forum, porté par l'inspiration, un désir, des questions sans réponses, et des réponses sans questions.
J'ai relu récemment l'introduction des TDR à la lumière d'autres lectures : les TDR est pour moi un ouvrage mettant notamment en relief le processus alchimique dans lequel nous sommes impliqués, tant humains que dieux.

Les forces divines n'opèrent-elles pas dans le creuset de l'Univers pour une transformation grandiose où tout se révèle à la "fin" ?
Les deux Dragons sortiront-ils bientôt de la sous-France avec l'achèvement de l'Oeuvre ? J'ai dernièrement assisté à une conférence de Jean-Michel Raoux et celui-ci parlait beaucoup des Dieux, de la France, et de sa connexion à Mu. Ses découvertes et celle de son équipe sont très intéressantes car elles tendent bien à montrer que sous la surface du miroir il y a des géométries à l'oeuvre (dont le point de départ spatio-temporel serait sous le Bugarach ?...). Qui dit géométrie dit angles, mesures et nombres. Et il n'y a pas de nombres sans diviseurs. De multiples diviseurs divins qui sont autant d'archétypes partant d'un axe unique jusqu'aux multiples branches que représente la famille humaine. Qui est la mère et le père de cette famille ? Vaste question qui demande sans doute plusieurs réponses puisque c'est à la mesure des fils. Mais sans doute n'y a t-il qu'un Fils, ce air-eau qui navigue entre Ciel et Terre pour rejoindre la Contrée où la nature n'est plus car les éléments sont Un : Père et Mère sont unis dans le Fils. Les Dragons "père" et "mère" ne sont alors plus abattus par l'épée : ils sont Père/Mère, ils sont l'Epée, la Force des éléments forgé dans leurs propres illusions. Son Forgeron alors est peut-être l'archétype de l'alchimiste et du magicien, le dragon médiateur, l'observateur quantique qui, se tenant à la limite entre le rêve et la réalité, embrasse le parachèvement de l'Oeuvre. Et le forgeron dont l'oeuvre est aboutie ne fait-il pas aussi corps avec l'Epée ? Le Fils et le Magicien ne font-ils pas Un avant de faire deux ?

Je m'intéresse à la vision alchimique peut-être depuis un certain rêve réalisé il y a quelques années. Dans ce rêve je me tenais devant une grande porte à deux battants où chacun d'eux comportaient une grosse poignée sculptée en multiples facettes miroitantes : celle de gauche était argentée et en forme de lune; celle de droite était dorée et en forme de soleil. Les deux motifs se rejoignaient au centre où se refermaient les deux battants pour ne former qu'un seul disque.
J'ouvrais les portes et je me retrouvais alors dans une fête de mariage, les nouveaux mariés trônant au milieu des convives. Fin du rêve. Je pense qu'il se passe de commentaires tant sa portée alchimique est évidente.

En ce moment je m'intéresse particulièrement aux ouvrages de René Schwaller de Lubicz et de Fulcanelli-Hor Dshr (salutation !). Récemment, lors d'une nuit alors que j'étais entre la veille et le sommeil, je me remémorais ce rêve fait quelques années plus tôt et je me disais qu'il y avait parfois de drôles de "coïncidences" : le jour suivant ce rêve, alors que j'étais assis dans un jardin public, je me trouvais en face d'un couple de mariés en habits de cérémonie et en train de se faire photographier par un de leurs invités.
Hors le matin suivant cette "méditation", et en particulier sur ce symbole du soleil et de la lune imbriqués, je marchais dans un marché et je vois en étalage le même disque que j'avais vu dans le rêve au détail près : les multiples facettes en miroir, la lune à gauche et le soleil à droite, même style "rococo".

C'est une de ces synchronicités qui vous dit qu'il y a autre chose derrière le miroir !... Miroir de l'Art peut-être, lune-soleil représentant le Héros, Mercure, à moins que ce ne soit Vénus, ou autres Dieux et Déesses ? Tout dépend sans doute de son angle de vision. Chaque facette du miroir nous renvoie une facette de nous-même, et si nous prenons du recul alors nous ne voyons qu'un grand miroir et un seul être s'y reflétant. Chacun peut y voir son image comme l'unique et pourtant seul le miroir lui-même ne change pas. Il est immortel par rapport à l'image qu'il reflète. Lui et chacune de ses facettes nous invite à devenir miroir vivant, mercure de la légende.
C'est la vision qui demande encore à être reconnue dans l'ancrage de la Terre.







avatar
sebastien

Messages : 38
Date d'inscription : 02/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quoi de plus fort que l'Alchimie

Message  Amonodore le Mar 4 Sep 2012 - 18:23


Sébastien

Comme est initial l'Alchimie. La deuxième seconde du monde, je devrais dire des mondes a été alchimique. D'ailleurs si fort que tous les Dieux et Divinités en sont aussi et autant l'expression.
Seulement cette précieuse chimie relie les mondes. Finalement l'Alchimie est la fille de l'Amour.
Je pense que Cécile te parlera bien de la place des rêves et des songes.
Hor Dshr et Shach'An te saluent aussi.
Amitié à bientôt

Amonodore

Messages : 69
Date d'inscription : 16/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Oraison

Message  sebastien le Jeu 6 Sep 2012 - 20:41

Amonodore,

J'aime ta façon concise et profonde de dire les choses. Elle laisse l'intelligence combler le vide, sans mots futiles et inutiles. Aussi la liberté de la poésie donne t-elle toujours le loisir de jouer avec le futile et révéler son feu. L'or se retrouve sans doute dans le mariage du sombre de l'espace et de la lumière de l'intelligence.

Faire de l'Alchimie c'est peut-être remonter dans le Temps jusqu'à retrouver l'orée des âges. En tout cas c'est porteur de sens et ça dépasse tous les espoirs.

Je suis intéressé de connaître la place que prennent les rêves et les songes dans l'oraison des alchimistes.

Amicalement,
Sébastien

Ps : ma salutation à Shach'An aussi que je n'oublie pas

avatar
sebastien

Messages : 38
Date d'inscription : 02/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rêve d'alchimie

Message  Pascal Namm le Jeu 6 Sep 2012 - 22:48

Sébastien,
Salutation,
Hor Dshr :


Tu dis : "Les forces divines n'opèrent-elles pas dans le creuset de l'Univers pour une transformation grandiose où tout se révèle à la "fin" ? ".
J'apprécie toujours ta réflexion en général et la forme de son expression. Ta connaissance du Calendrier Maya et des cycles qui l'ont composé te permet de vérifier la véracité physique de ce que tu dis là : les interventions divines ponctuées selon le niveau et l'état d'avancement de la création.
Comme le fait simplement mais magnifiquement remarquer Amonodore (Salutation) : "Finalement l'Alchimie est la fille de l'Amour". C'est bien cela le moyen et finalement, le résultat de cette alchimie; mais l'accès à cet Amour requiert un cœur pur; et cette pureté n'est pas celle des moralistes mais celle des Adeptes qui parfois tout au long d'une longue vie ont œuvré pour purifier cette matière première brute. Je l'ai récemment redit à Jordan qui crapahute dans les déserts d'Australie en ce moment, à la recherche de cette alchimie; je suis conscient que je me répète, mais je ne me lasserai pas de rappeler que la vraie transmutation c'est la transmutation de l'alchimiste. Ceux que les Adeptes que formait ou côtoyait Saint Germain en Allemagne et en Autriche appelaient les "chauffeurs" n'avaient pas cette pureté, eux qui utilisaient leur fortune, ou celle de riches ambitieux, à chauffer au rouge des athanors gavés, en continu, de tonnes de charbon pour produire rapidement cet or métal qui permet d'acheter la vanité du monde. Cette transmutation de l'Alchimiste exige le plus souvent la transformation radicale des pierres angulaires de son système de pensée antérieur, et donc de comportement, fatalement limitées dans le temps et dans l'espace, pour d'autres pierres angulaires qui relèvent de la Justesse et de la Réalité de la Loi Universelle. Toute une vie, c'est long! Oui, mais pour la plupart des Hommes qui ont découvert et désiré connaître et chevaucher cette vérité, arracher les incrustations profondes des principes antérieurs –même ceux qui paraissaient être les plus vrais-, cela relève de l'exploit journalier et de l'attention constante.

Tu as bien saisi que je ne me pose pas en moraliste : je rappelle seulement;: mais je sais que tu penses déjà selon cet axe. Il serait agréable que le "hasard" nous fasse nous rencontrer à nouveau. Ma salutation amicale à Jérôme.
Hor Dshr
avatar
Pascal Namm

Messages : 51
Date d'inscription : 30/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve d'alchimie

Message  Cécile Hérodiade le Ven 7 Sep 2012 - 18:41

Sébastien,

Dans la continuité alchimique : des rêves et les songes, ils sont à ma partie oraculaire, des captations provennant des Dieux ou non en tout cas pas de moi même, se présentant par une ouverture d'un couloir sombre, ou d'un trou noir profond qui permet le passage au songe. C'est du sombre que certaines choses transitent pour se que j'en voit. C'est du sombre qui est véhicule de cette profondeur que surgissent les songes et les rêves. D'ailleur nous nous endormons pour aller vers les profondeurs.
Un sens télépathe capte.
Les songes qui montrent ce qui se passe en utilisant des images, des décors, des gens identifiés ou non, dégagent par leur éloquence le sens pour pouvoir peut-être en faire une déduction, si tant est que nous sommes capables de la faire avec se que nous disposons. En tout la place des reves et des songe est une attention vers je pense les Dieux.
La place de l'oraculaire dans l'alchimie, et bien je ne sait pas trop, pour moi c'est un état d'esprit qui est nécessaire d'avoir au quotidien, pas de temps en temps. Afin que les portes soient ouvertes pour capter. C'est sans doute un mode de vie qui s'applique autour de l'attention comme le précise Hor Dshr, puisque chaque dérive est un frein nous le savons tous.

Cécile Hérodiade

Messages : 8
Date d'inscription : 07/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A l'or

Message  sebastien le Sam 8 Sep 2012 - 12:51

Hor Dshr,
Ma salutation,

J'ai lu ton message avec intérêt et je me garderai d'en faire un ample commentaire puisque j'entends de plus en plus l'importance de s'ouvrir et réceptionner en prenant le temps de digérer dans la caverne silencieuse de son athanor (je note au passage l'analogie du mot "athanor" avec "Hathor" contenant "Hor" et "Or", ce qui ne doit pas être un hasard).

Oui il serait également agréable pour nous de vous rencontrer de nouveau. Jérôme te salue.

Amitiés,
Sébastien

avatar
sebastien

Messages : 38
Date d'inscription : 02/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve d'alchimie

Message  sebastien le Sam 8 Sep 2012 - 13:28

Cécile,

Je trouve que ton message complète admirablement celui d'Hor Dshr. Il met en exergue le fait qu'il faille s'ouvrir au sombre féminin. Ce qui est un paradoxe puisque s'ouvrir est féminin.
Le songe est une goutte du feu de l'Eve. Une fève à faire germer dans le terreau de sa nuit.
Merci en tous cas pour ton éclairage oraculaire.

A bientôt


avatar
sebastien

Messages : 38
Date d'inscription : 02/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Sombre est dans l'Alchimie.

Message  Amonodore le Dim 9 Sep 2012 - 13:35


Sébastien, Amonodore

Oui l'Or a sa place essentielle et vitale dans le lien Sombre et Lumière, alors oui, et Cecile Hérodiade en décrit quelque peu le processus: un trou noir par lequel, le Sombre et la Lumière de la clarté du Songe. Le Songe devient alors un autre entendement plus proche de l'Intellect que du mental toujours lié à l'égo.
A la Source l'Intellect n'est plus lié à l'égo.

Alors oui aussi, c'est un Mystère du Féminin cela: Oracle ou Songe. C'est une ouverture au Sombre que Cécile Hérodiade vit au contact fréquent avec Shach'An. Que aussi les Femmes mexicaines commencent à revivre plus ou moins facilement, plus ou moins acceptés par leur clans car en effet il faut le contact épidermique avec le Divin incarné Féminin.

Ce Sombre est du domaine de l'indéfini : inacessible, indéfinissale, mais l'important est pour le masculin terrien d'être en relation avec ce domaine là du Sombre et finalement de la Lumière Sombre de notre Astre Noir.

Le Sombre est dans l'Alchimie, d'ailleurs cela signifie et se traduit aussi par " Terre Noire " , quant à cet Or là qui a tellement attiré le Peuple du Dieu du Cosmos, An et qui l'attire encore, cet Or là apprécié par l'Egypte n'est pas celui des bijoux de la Terre ni celui qui s'obtient dans les rivières; aussi je te souhaite de l'approfondir car d'abord il fait peur pour habiter dans les cavernes noires de l'inconnu.

A bientôt.

Amonodore

Messages : 69
Date d'inscription : 16/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve d'alchimie

Message  sebastien le Mer 12 Sep 2012 - 17:18

Amonodore,

Je me permets de faire un écho à ton message avec un extrait d'un channeling de Pamela Kribbe, celle-ci transmettant une méditation guidée par Marie-Madeleine :

"Imaginez la réalité de la Nouvelle Terre devant vous, telle une Lumière Dorée. Nous n'allons pas décrire les détails physiques de ce monde, mais nous allons nous relier à lui sur le plan énergétique pour ressentir sa réalité. Pensez à vos rêves, vos visions d'une nouvelle réalité pleine d'amour sur la Terre, étayée par des relations fondées sur le cœur. Voyez la Lumière Dorée émanant de cette réalité, et prenez contact avec cette Lumière. Voyez s'il vous est possible de laisser entrer cette Lumière Dorée dans votre corps.

Ressentez sa douceur, aimante et puissante. Cette Lumière Dorée connecte. Elle ne résiste à rien. Elle dit ''oui'' à tout et donc, cette Lumière peut tout imprégner, aussi bien les zones d'ombre que les zones de lumière. C'est la lumière de l'amour, la lumière de l'alchimie, qui transforme l'ombre (le plomb) en lumière (l'or). Dans cette Lumière Dorée, tout a un sens et une valeur. Il n'y a plus de combat entre la lumière et l'ombre. Ressentez la puissance de cette Lumière Dorée. C'est la naissance de la conscience christique en chacun et chacune de vous. Lorsque vous incarnez cette lumière, vous n'avez pas besoin de vous éloigner de l'ombre et de la lourdeur. "

C'est un message qui a été ajouté sur le site www.jeshua.net il y a peu de temps.
www.jeshua.net

A bientôt
avatar
sebastien

Messages : 38
Date d'inscription : 02/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve d'alchimie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum