Palingénésie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Palingénésie

Message  Jules le Ven 13 Avr 2012 - 16:54

Traverser 2011, 2012

Définition: la raison pour laquelle l'usage des rites est sans efficacité.

PALINGENESIE

- "ce qui est nécessaire pour passer d'un état à un autre, à la fin des Temps".

-selon Mulgé-La Source : idem, mais il y a un point inné, c'est avoir quelque chose de la Déesse Mère, avoir en soi la pierre précieuse, 'la Perle' qui est un élément de la Déesse Mère, qui relie à la Déesse Mère. Cette Perle permet à celui qui l'a, de savoir l'existence des dieux, de savoir la différence qu'il y a entre Dieux et Hommes et surtout, d'atteindre la réalité unique de l'interdimension par l'émergence d'un Intellect.
Cette Perle peut être donnée par la Déesse Mère à quelqu'un qui ne l'a pas eue de façon innée: par sympathie

-au sens premier de ce mot-, attirance, vouloir, plaisir, bon vouloir...

La Perle, c'est ce qui reste de la Fleur initiale à partir de laquelle La Source a créé une Humanité Matrice: la Perle vient de cette Fleur. Elle s'atteint par la palingénésie à travers les palingènes.
C'est donc un processus de germination : on sort du treillis, du Temps, de l'espace, par Germination et non pas par rite liturgique ni par quoi que ce soit d'autre comme procédé;
la palingénésie s'applique sur la Force qui provoque chez quelqu'un la création de l'individualité et de la personnalité; la palingénésie est pour amener ce quelqu'un à une constitution qui relève alors des interdimensions, ce que ni l'individualité ni la personnalité seules ne peuvent accomplir, mais qui se trouve en germe dans ce quelqu'un et même si ce quelqu'un est englué dans la gangue treillique. Le treillis, c'est une manière de nommer l'espace-temps linéaire, c'est-à-dire: l'Hadès où l'homme mortel se trouve, tout l'espace-temps n'est bien sûr pas linéaire; le treillis, c'est une manière de nommer la vie mortelle; le treillis c'est aussi la vie douloureuse, précaire, dépendante et fatalement de mortalité définitive de l'Humain, en particulier celui créé il y a 8000 ans environ. Cette constitution-là mène le passage du plan de la conscience au plan du Pouvoir.

L'humain mortel vit dans une bulle de l'espace-temps et cette bulle a pour membrane le temps linéaire.

Le rite, lui, tire son efficacité de l'espace-temps linéaire; il est linéaire, cyclique. Il permet de 'cristalliser' les informations voulues par ceux qui sont à l'origine du rite, selon les données cycliques, les saisons par exemple, et des liturgies.

Le rite va à la prière, à la demande de pardon, à "sauver". A partir de ceci, cela ne concerne pas le passage en interdimensions mais cela permet que le destin humain mortel soit vécu avec une certaine discipline et cette discipline permettra alors que quelques-uns ou beaucoup parviennent à déduire la palingénésie.
la palingénésie ignore ces notions de prière, de pardon par quelqu'un d'extérieur à soi-même; la palingénésie fait "sauter"; car "il faut sauter" pour atteindre la Déesse Mère, pour entrer dans le Monde des Interdimensions.

La liturgie, le rite, célèbre un espace-Temps linéaire donc, tandis que le Germinal ne procède pas du temps mortel mais de la ductilité de la Germination. D'où la valeur importante donnée à l'or dans l'Egypte ancienne, par Hermès Trismégiste, l'or étant un métal hautement 'ductile'; ductile comme le tentacule, parce que la ductilité permet de 'passer' en interdimension.

Nous avons initialement utilisé le mot 'rite' puis 'apocatastase' -il faut bien partir de quelque chose dans le langage terrien- car c'est la notion la plus habituellement sue; aussi il convient de dire: "rite, mais..." pour évoluer vers 'palingénésie'

La palingénésie est fondée sur l'Axe du Monde, c'est-à-dire: sur l'Intellect, au sens de Mulgé-La Source. La palingénésie serait comme la Monture -le cheval- qui permet le 'sauter' dans l'Axe du Monde de Mulgé.
L'apocatastase, comme le rite, suppose la notion de bien et de mal : donc la dualité.
Quand Origène dit que à la fin, par l'apocatastase, le Bien aura raison du Mal, ou bien le mal sera absorbé dans le Bien, il implique la dualité. La dualité n'existe tout simplement pas dans la réalité; elle n'existe que dans les conditions mortelles et, c'est lié, de la psyché

Il est notoire que nous nous sommes toujours intéressés à l'Iran: ceci parce que il y a trois Trismégistes: Hermès, Darius, Sophia. C'est un Dieu, seulement quand il est trismégiste, qui peut activer la palingénésie;

Darius, le Perse, a repris l'idée du Zigurat d'Ur -érigé par les peuples de la Déesse Mère- et est à l'origine d'une architecture basée sur l'Axe du Monde, lequel est relié à la Source : Persépolis a été bâtie sur le principe du Zigurat : pas de rituel mais la palingénésie; la Perse reste donc l'emplacement occidental souche de l'Axe du Monde, géographie pouvant casser les plans des interdimensions.
Darius est celui qui a exporté le principe de Zigurat, celui de l'Axe du Monde, et ce jusqu'au Templum de Dardanus en Haute Provence.
Ceci explique les guerres des 3 Darius et de Cyrus auparavant, à l'encontre de la Cité Grecque -parce que leur voisin- qui, elle, voulait imposer les habitudes treilliques.

Le Zigurat, le Templum, la Main : ce sont les "récipients" qui permettent de recueillir ce qui est tiré de l'Axe du Monde par la palingénésie, qui est l'opposé du rituel grec qui est dualité, donc empêchement.
Les deux sites www.lesportesdemu.org et senatdemu.exprimetoi.net sont des site-Temple parce qu'ils réalisent la rupture des plans interdimensionnels : ils permettent de percer la paroi entre les dimensions. Ils peuvent casser la psyché du lecteur et l'amènent à l'Intellect, surtout par le processus de la déambulation -on se promène dans les deux sites-Temple et on entre dans Le Livre Vivant.

Dans un Temple il est interdit d'adorer Dieu si l'on n'est pas un Dieu soi-même: d'où la rupture totale avec la notion de "sauver" et de "sauveur". Lors d'un 'débarquement' de l'Espace, en présence d'un Dieu et même d'un Dieu cosmique, s'il y a adoration du Dieu, l'adorateur est détruit.

Il ne faut ni prier, ni adorer, ni supplier, sinon c'est la mort mortelle au bout, parce que cela ne relève pas de l'Axe du Monde, qui fait la rupture des plans interdimensionnels; ce qu'il faut seulement faire, c'est "sauter".
Sauter dans un Sceau comme Aldric-NP et Edwige l'ont fait, ou sauter dans les sites-Temple.

Il ne faut surtout pas demander à Dieu de pardonner, car un Dieu n'est pas de la nature d'un péché, donc il refuse de pardonner,
mais c'est l'Homme lui-même qui, par la Palingénésie, va pouvoir parvenir à se pardonner à lui-même; donc devant le phénomène de la fin des Temps surtout, annoncée par les calendriers Maya ou par Fatimah-Portugal, il ne faut surtout pas se mettre à genoux et supplier le pardon, ou c'est la mort pour soi-même; ceci est à savoir pour les conditions de réflexe de rescapage.
quant à l'idée qui viendrait que l'Homme doit pardonner aux Dieux comme s'ils étaient responsables de leur condition mortelle, ce pardon-là fera sourire parce que c'est par son propre libre-arbitre qu'il est devenu mortel et que son libre-arbitre a été utilisé par les Cosmiques, dont les Dieux Titans. Ceci est à savoir, dans les contacts avec les Trônes Cosmos.

La palingénésie est donc fondée sur l'Axe du Monde qui casse les plans interdimensionnels, ce qui permet alors de sauter. La Perle initiale de la Déesse Mère contenue dans un Homme ou Femme ou dans une Création organique et inorganique terrienne fait qu'il n'y a pas de différence non miscible pour qu'un terrien entre dans un plan immortel.

La palingénésie est essentiellement un processus, avec méthode; elle est issue de la personne Messianité, à La Source; cette palingénésie provoque que l'individualité et la personnalité de souche, par la Perle contenue, devienne d'une réalité Matrice; par suite, les palingènes réaniment la Perle jusqu'à une nature dite messianique, donc ces processus biologiques et d'Intellect pourront nécessairement faire traverser le froid, la chaleur, les crises, la faim, les besoins qui sont inhérents à la fin des Temps.

Notons que un palingène -et il n'est plus question de dire 'rite'- est, pour ce qui a déjà été accessible, les Sceaux Viens-voir, l'imprimature, le Béhémoth, les deux sites-Temple, les Lettres Contexte, des accès Déesse Mère et Hor Dshr, essentiellement pour l'ensemble de la palingénésie et des palingènes en particulier.


Jules

Messages : 52
Date d'inscription : 13/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum