L'Eau-delà de L'Etat de Judée.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Eau-delà de L'Etat de Judée.

Message  Pascal Namm le Mer 9 Mai 2012 - 13:13

Beaucoup lisent Les articles sur "lesportesdemu.org" ou le Forum "Sénat de Mu", et souvent, d'après les dires et relatés, la compréhension n'est au rendez-vous qu'avec une extrême concentration…et le plus souvent cela passe. Dans une optique de sélection, cela semble tout à fait logique.
Ainsi, beaucoup continue de se questionner sur ce qu'est la Judée, avec bien entendu, toute la panoplie de contre argument propre au système de pensées en cours actuellement: extrêmes suspicions en raisons des "informations télévisées" ou médiatiques, des sectes, des dangers et autres charlatans qui guettent le naïf homme de "bonne foi" qui lit et relit toutes sortes d'ouvrages "spiritueux" qui enivrent plus qu'ils ne libèrent, toutefois une marche sur l'escalier de la compréhension.
La plupart de ceux comprenant un peu sont aussi assaillis par divers sentiments mais, avec certitude, tous aspirent à d'autres façons et autres attraits que les considérations humaines.
Beaucoup comprennent qu'il est important de faire tomber le masque que la société impose à travers tout un programme que l'on peut voir comme "éducatif" mais peu le font, ici et maintenant, dans ce beau pays de France cher aux Dieux, et ailleurs.

Dans les faits, le système actuel se présente certes comme venant d'un état tenant une place respectée par toutes les nations, quoiqu'il en soit, ce programme culturel aux différentes variantes suivant les frontières, s'apparente à un formatage de cerveau dés le plus jeune âge, bien que cela commence dés la conception du nouvel être: le spermatozoïde et l'ovule répondent à des critères définis par les "pensées" du couple au moment de la procréation et en corrélation avec l'état global des êtres concepteur.
De même, le processus de maturation dans l'utérus et les premières années de l'enfant en suite de la naissance sont décisifs. Seul l'environnement direct contribue pour la majorité à nous fournir une interprétation des choses, et avec le temps cette interprétation devient un système complet qui régit toute notre activité perceptuelle de ce monde. Les sens utilisés partiellement deviennent les barreaux de la prison personnelle. Voila les premières étapes de la formation d'un humain apparemment civilisé, ou plus exactement en regardant sous un angle plus élargi, un esclave moderne aux multiples attaches primitives, non moins solides et perverses.

Ainsi, et ce n'est absolument pas un scoop, juste parce que personne ne sais et n'indique comment développer ses sens de façon plus approprié dés la naissance, l'être intelligent se doit de faire tomber de lui-même le masque de l'apparence prit dans le monde par l'influence de la culture, de l'environnement, dans lequel chacun évolue.
Le masque de l'apparence mondaine empêche littéralement d'accéder à l'Être véritable et fait que dans la plupart des cas, certains se croient immortels, être unique constitué de lumière, le plus évolué de l'univers, ou encore, que nous allons au "paradis" ou en "enfer" une fois mort, ou encore qu'il n'y a rien "après"…etc.
Dans le cas de ces personnes dites "spirituelles" où leurs système de croyances les portent à se dirent "immortel" après la mort, cela est en quelque sorte juste, et juste pour une stricte minorité bien spécifique et strictement faux pour la très grande majorité: presque la totalité moins une poignée puisque l'Immortalité est au-delà de la réincarnation et même de la conscience: la réincarnation inclue le cycle "mort/vie" donc par définition non immortelle comme l'est -semble t-il- dans ce cadre, la conscience, puisque sinon, en se réincarnant il y aurait automatiquement la conscience des anciennes "vies" et non ce "voile de l'oubli" général...
Ainsi, chaque religion défend un "paradis" en prônant rituels, vêtements règlementaires, certaines positions, récitations, pratiques, etc, sensées permettre de purifier et d'échapper à un "enfer" où les "autres" sont déjà ou iront, bien sur.
Selon une autre perspective cela va bien plus loin, en réalité chaque religion entretient, gère, son parc d'esclave, chaque culture entretien sa forme d'esclavage, chaque parti politique est une secte à part entière remplie d'esclaves ou chaque esclave défend ardemment la forme que la culture a insidieusement imposée. Le plus souvent chacun tente d'imposer sa forme et les idées qui vont avec, mais son bout de pain qui le nourri est de la même façon issu du cycle vie/mort, comme celui de son voisin qui se débat de même pour défendre "sa forme".
Secte: groupe dans lequel on pratique une manipulation mentale qui entraîne endoctrinement, contrôle de la pensée, viol psychique, destruction de la personne et de la famille, voire de la société.

Or, tous les systèmes actuels n'aboutissent-ils point à cela, que ce soit en leur frontière et dans les pays ciblés ?

Comme le Savoir Primordial a été perdu du plus haut des classes au plus bas, toute les tentatives de gestion ne mène que à la Mort. Tous semblables face à la Mort. Tous mortels dans des corps mortels qui se chamaillent à mort pour défendre leur forme d'esclave: esclave de leurs désirs, esclave de leurs peurs, esclave de leurs sens, esclave de leurs cultures, esclave de leurs croyances, au final, esclave sans réel libre arbitre.
Seul les différencient le degré de connaissance, de compréhension et de maîtrise de cette illusion, cela répartie de la même façon sur un autre niveau en castes, loges, sectes, clans, ou autres organisations plus ou moins secrètes qui gardent ce qu'il y a à garder, et préservent le peu qu'il reste.
Surprenant dans le pays créateur et ardent des droits de l'homme où l'article 4 stipule: "Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes". Ben voyons. 223 ans plus tard, la surface de la planète est toujours le centre de l'univers et l'homme est le plus évolué, des esclaves des ombres.
Au final, combien peuvent prétendre échapper à la Mort et à l'Aigle ?

Pourtant, bien qu'il y eu depuis tout temps des enseignements permettant à l'homme impeccable de se sortir de cet esclavage, et là aussi selon les époques et les géographies, cela pris plusieurs formes pour tenter de faire comprendre le fond: saint, pur, parfait, prêtre, sorcier, alchimiste, initié, chaman, moine… même au travers de ces différentes formes, au final, peu savent s'extraire de leurs esclavages.
Ainsi, seuls peuvent accéder à d'autres modes de vies ceux qui réussissent à s'extraire de la pensée humaine, véhiculant par exemple le "on y peut rien", à dépasser la société, à transcender la culture et le système plombant en Or de l'alchimiste, afin d'atteindre la conformité des choses de la réalité des Mondes, Univers; Seul peut prétendre l'humble guerrier capable de vaincre la forme humaine et rompre tous les cordages qui le retiennent prisonnier, pour retrouver le "savoir utiliser" l'ensemble de son corps physique et énergétique ou Corps Global: CG puisque à ce stade de compréhension se situe en parallèle la Citoyenneté Galactique, état d'être apte à une possible utilisation de l'énergie Universelle, état totalement exempt de saleté humaine. N'est accepté que l'homme TOV.
http://www.lesportesdemu.org/index.php/homo-galacticus/52-selection-et-conformite

Pour le Judéo terrien sur terre et non "passé", une nuance est à prendre en compte: il tend à être exempt de saleté humaine, sans modification génétique ! C'est un combat de tous les jours, qu'il perd quelques fois et ce laps de temps est très possiblement terrible, comme a chacun immergé dans cette époque charnière. Ici et maintenant, gouvernement après gouvernement, les jolies déclarations des hommes politiques très doués à se faire élire promettent justice, unification et autres monts et merveilles en parole.
Tout en sachant pertinemment qu'ils sont "écoutés au-delà de leurs frontières", aucun état ne sait à l'évidence amener son entourage et encore moins le peuple, à un niveau de connaissance suffisant pour atteindre l'état CG. Seule une poignée répartie sur tout le globe, presque d'eux-mêmes puisque à l'écoute du Divin, y arrivent. Ces personnes sont les piliers de la Judée mais, quand bien même situés sur des lignées, ces Judéens sont aussi d'humbles gens qui le plus souvent savent passer inaperçu comme n'importe quel quidam qu'ils sont, possiblement d'un banal et d'une nullité exemplaire. Cela veut dire que toutes les personnes compétentes provenant de tout horizon peuvent rejoindre la création de l’État de Judée.

Ainsi, l’État de Judée est représenté par des personnes en chair et en os sur des Lignées légitimes pour l'Espace car ces personnes savent se situer en relation directe avec les Dieux en descente, ce qui est tout autre que le "channeling" cher au mouvement new-age où "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil", où il faut juste se "nettoyer" des "méchants" ou enlever les "implants", par exemple lors de séance de chirurgie énergétique, de l'hebdomadaire yoga, cérémonie médecine chamanique du week-end, de hutte à sudation, de conférences et autres réunions autour du feu à chanter mantras, manger bio, se faire masser le corps et emballer le mental avec des jolies pierres de-ci delà…tout en s'empressant le reste du temps de "charger la mule" relatif au fidèle esclave de ses habitudes… Et remarquez-le, bien que certains aient de la qualité, combien de "channel" se proclament en contact avec telle ou telle entité sans pour autant pouvoir et savoir sortir de son carcan mental et sans savoir réellement "qui" parle ?
En réalité, en Judée, c'est bien plus conséquent: il s'agit d'un curetage profond et total pour enlever la mortalité et tous les travers que cette humanité a développés.

L’État de Judée est sous le Règne du Trône de La Source, la Déesse Mère Barbélo Sophia, comme annoncé dans les Écritures Sacrées, notamment à Doisnel, en conformité avec ce qui Est: réalité très éloignée de ce que les terriens croient savoir alors qu'ils sont esclaves d'un système où les faux prophètes sont les leaders qu'ils mettent eux-mêmes en place.

L'Etat de Judée est constitué afin que se rénove sur Terre la Vraie Royauté de la Lignée Légitime détentrice du Graal si chère à Jeanne d'Arc, par exemple. Cela implique le tant redouté contact dit "extra Terrestre". Redouté et pour cause, en réalité, les " Extras Terrestres " sont à la base Les Dieux qui, las de la déchéance de l'homme sont partis physiquement de la surface terrestre et ont laissé l'homme, certes dont la dernière génération fut créée mortelle, tenter de se gouverner, comme il pouvait, avec le piètre résultat très visible aujourd'hui…

Or,de la relation directe avec les Corps de Descentes Physiques des Dieux –Chiour Quoma- quand Ils descendent, et ils sont là depuis un paradoxal "toujours", résulte que ce monde est définitivement transfiguré: cela est la réelle signification de "2012".

Extrait d'un texte de Shamash traduit par Kor, 22 Juillet 2011. http://www.lesportesdemu.org/index.php/neheim-heid
"Une réincorporation pour le Peuple terrien parmi les Peuples et les Races de l'Espace. Et surtout pas des mentalités d'esclaves dépourvus de libre arbitre devant nous.
Alors nous pourrons établir ce que nous n'avons pas pu accepter quand des personnes de nos Peuples se sont mélangés avec des femmes de la Terre: les Néphilims, les Géants; pourtant certains d'entre nous souhaitent une relation, vraiment, avec la Terre et avec l'excellence de la Race des Primordiaux - Hommes et Femmes.
D'ailleurs, situant sur la population de la Terre, pour le moment j'estime que ceux dans le monde qui sont anti-Reptiliens tiennent une position raciste. Et stupide. "

Nous pourrions donc dire que c'est de la bonté et mansuétude des Dieux de la Source qui vérifient actuellement certains points sur l'homme et la femme, qu'est renouvelé ce monde, dans l'Ordre des Choses. Cela Est, ce que certains nommèrent le "Nouvel âge d'Or", où il faut de nouveau enseigner au peuple la vérité…pour ceux pouvant en supporter la Présence, cela va de Soi.

Aussi, comme certains hommes politiques l'ont compris et annoncé, c'est dans la clarté et la vérité qu'un peuple peut se sortir de ce qui l'amoindrit et le laisse dans sa gangue qui est "mensonge": les mensonges qu'il se raconte lui-même avec orgueil depuis maintenant un long temps linéaire. Ceci dit, en touchant à certaines choses, beaucoup craignent à juste titre d'ouvrir la boite de Pandore…

Alors il est pour l'homme primordial, que L’État de Judée soit réellement présent manifeste et matériel, dans un premier temps Méditerranéen comme souhaité, contigu à celui d'Israël, puisque la Judée est l'accès légitime au vrai au-delà d'où émanent la Vie. Dans cet État d'Être et de faire coule la véritable Eau-delà aux subtils parfums, le Sang Graal, vers l'Immortalité, vers la Totalité.

Mais attention, comme cela est clairement précisé sur nos sites, cet État est drastiquement accessible à toute personne TOV: compétente, exempt de saleté humaine. N'est accepté que le meilleur de l'homme, dont l'humilité de savoir reconnaître son bourbier, de savoir assainir ses marais intérieurs et de le faire. Si cette moindre condition n'est remplie, cela auto-éjecte.

En vérité, cela est dit sans crainte de voir accourir les plus orgueilleux puisque certitude: très peu osent et savent avec courage et continuité affronter la réalité de leurs miasmes les plus profonds, et encore moins résistent pour voir les choses en face, situé sur Présence durable avec l'humilité nécessaire et indispensable.

Alors ils restent loin ou repartent d'eux-mêmes, et c'est bien comme cela puisque conforme aux Écritures "ce lieu est terrible".
Demeure: "l'homme mort" et la mort: celui qui sait faire mourir la mort en lui et obtenir un visage sachant voir la réalité en face, des Dieux.

A l'Espace, la Totalité, à Tous, c'est bien,


avatar
Pascal Namm

Messages : 51
Date d'inscription : 30/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sur le rocher

Message  sebastien le Mer 9 Mai 2012 - 18:14

Bonjour Pascal,

Je me permets de rebondir sur ton long message.
Tu as l'air bien sûr de toi quant à ce qu'est l'Immortalité. A moins que par ce message tu tentes de te convaincres toi-même ?
De quelle immortalité parles-tu ? Si c'est du corps dont tu parles alors en quoi garder le même corps est-il une libération ? Le corps est toujours une image. Estimerais-tu ton image si parfaite pour vouloir l'immortaliser, ou tout du moins la faire vivre des milliers d'années ? Qui te dis que tu ne te lasserais pas de ce corps fusse t-il doté de grands pouvoirs ? Ceci me fait penser aux jeux d'héroïc fantasy où au fur et à mesure de l'avancé et du mérite dans le jeu et sa hiérarchie, des pouvoirs sont ajoutés ou retranchés.
Oui, moi j'étais en passe de gagner un "pouvoir de CG" mais je me suis rappelé que je n'étais pas venu ici avec cet objectif, tout au contraire. Je crois que l'accepter jusqu'au bout aurait retirer du sens au Voyage. A quoi bon faire une Expérience si c'est pour en ressortir le même ou presque ?

L'image suivante me vient à l'esprit, inspiré de la légende de Scone :
Je suis un géant et comme taillé dans le roc. Je sors du roc, je marche longtemps puis tout à coup une roche venue de nulle part me fait tomber. Suite à ma Chute je tombe sur la tête et je perd la mémoire. Je suis devenu plus petit et je trébuche souvent sur des pierres, je fais de petites chutes. Le temps passe et à force de tomber je comprends que si je ne veux pas recommencer il faut que je fasse attention en marchant. Et là je commence à avancer plus vite mais une grosse pierre tombe tout à coup du ciel devant mes pieds. Elle se met à parler d'elle et de l'espace d'où elle vient (oui dans les contes il y a des pierres magiques qui tombent parfois sur Terre et qui savent parler:))). Elle me dit : "je suis la pierre du destin. Il t'a mis sur ton chemin car tu arrives à son accomplissement. Assis-toi sur moi, prend un peu de moi et tu retrouveras complètement la mémoire. Ma magie te transformera, tu redeviendras peu à peu le roc que tu étais et tu règneras sur toi-même comme sur les autres car tu sauras alors comment agir avec toutes les pierres pour l'éternité"... Que faire alors ?...Je suis face au dilemme, au paradoxe. Torturé, je suis obligé d'entrouvrir mes yeux anciens. Je me regarde et vois que si je fus roc, je suis aujourd'hui grain de sable, tout en bas mais tout en l'eau, au bord de la Mer. L'eau du temps a fait son oeuvre. Mais ce sable ne vient-il pas du haut de la montagne ? N'a t-il pas quelque chose du rocher avec quelques choses en plus ? Les expériences : la chute et la désagrégation sous la force de l'humilité. Elles lui ont appris le destin du roc, des rochers et des petites pierres : retrouver le sel sur la route. Et ce n'est bien entendu pas au roc de le lui dire. Surtout pas le roc salé de la mer de l'espace...

Si la pierre de l'espace représente l'Erreur -archétype de toutes les petites erreurs enseignantes-, et si l'Erreur te parle : faut-il l'écouter ou écouter ce que tu as appris de tes expériences ? C'est à dire : cette pierre magique est-elle un présent destiné à révéler les "pouvoirs" que tu as acquis par l'expérience, ou bien a t-elle pour vocation de donner ce que tu penses ne pas pouvoir retrouver sur Terre parmi les humains ? Oui cette pierre est très paradoxale, comme tout ses fragments. Il est l'erreur mais il est aussi la sagesse. Tout dépend comment tu le regardes et ce que tu en fais. Aussi est-il possible que ce sel dont est imprégné la Pierre de l'Espace vienne de la Terre d'un futur, ou d'un passé ?... Une goutte s'est détaché un jour de la source salée, roc voyageant dans les ténèbres de l'espace.

Tu me diras, moi j'ai choisi de faire confiance totale en cette "pierre de l'espace". Je n'ai jamais vu ce genre de pierre : elle parle, c'est fabuleux, c'est magique.
Ton choix est le bon, le mien et celui d'autres l'est tout autant. Le mauvais choix serait de donner sa capacité de choisir à un autre que soi. Par oubli peut-être, mais les expériences nous rappellent à nous même.

La vrai prison c'est l'oubli me semble t-il. Notamment l'oubli entre les changements d'habits. Si on pouvait changer de corps en gardant sa conscience et sa mémoire alors oui nous serions plus qu'humains. Ne pas s'accrocher à ses masques comme à un roc est une évolution. Il y a masques et masques. Chacun porte le sien, et ils ne sont pas l'apât-nage des "esclaves".

Etre accroché au rocher de la montagne est grisant mais on peut tomber de haut. C'est une expérience. Elle peut être fantastique ou douloureuse. Le tout est de déployer ses ailes à temps.

C'est ma vision, peut-être pas celle d'un aigle, mais j'espère bien que tu ne verras pas ça comme un discours moralisateur et que tu n'en prendras pas ombrage.

Un grain de sable.


avatar
sebastien

Messages : 38
Date d'inscription : 02/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ecrit par La Déesse Sekhmet: l'erreur des Dieux.

Message  Amonodore le Mer 9 Mai 2012 - 19:49


Cher Pascal Naam

Je n'ai rien à dire de négatif quand vous parlez si bien d'ailleurs de l'Etat de Judee.

J'ai à dire sur ce que vous nommez la C.G. Citoyenneté Galactique.

Nous avons pris, du moins ma Dignité n'y a pas participé que je le dise tout de même, les Dieux ont donc pris un être qui se trouvait sur la Terre:

d'abord ils lui donnèrent un plus en le rendant capable de tenir des outils et de réfléchir en matière de choses à réaliser: ce fut désastreux. Que je dise aussi que le Haut Conseil de Nibirou n'était pas pour ce dopage malgré l'or à extraire.
Ensuite, l'un d'entre eux EnkiEa a fait en sorte que il y ait encore un autre plus: que l'être devienne capable de Civilisation et ce fut un désastre.
Puis, un autre Dieu eut envie de faire encore un plus: et ce fut de doter l'être de la capacité religieuse et de prêtrise. Et ce fut un autre désastre.
Et, récemment un tout autre Dieu a voulu doter l'être d'encore un plus et ce fut alors la capacité pour l'être de se servir de l'électronique et des ordinateurs: et ça n'a rien donné de bon.

Et à présent, la Déesse Mère avait résolu de doper l'être de la C.G. c'est à dire que l'être initial serait doter du Pouvoir de l'Univers ou alors de la Heka, et que alors il irait dans l'Espace, dans les Etoiles, et serait immunisé des kaliyugas.

Et au final, l'être deviendrait possesseur de l'immortalité comme les Dieux et les Déesses!

Vraiment, je n'ai rien trouvé de bons depuis les années , de longues années depuis lesquelles une consultation, une vérification, un entrainement, se fit. Et je fais partie de ces groupes de Dieux: mon Peuple est celui des Urmahs: les Etres Lions, ou les Etres Flammes, de ces Groupes de Dieux qui voudraient que les Dieux et même les Dieux parmi les plus Hauts dans les Hierarchies cessent. Je voudrais que ceux -ci trouvent en eux mêmes, en leur coeur, dans le plus profond de leur coeur, le détachement , qu'ils se détournent de leur projet de doter de plus et de plus cet être dont l'évolution elle même se détourna, oui une fois pour toute, et que même si ils puissent se dire qu'ils ont fait une erreur autrefois, il y a très longtemps, cette erreur ne leur sera pas imputée parce que c'est un devoir dans le Tout Espace de tenter la Totalité.

Ôh, il y en aura bien quelques uns avec nous mais pas à la taille globale pas à doper l'être, d'ailleurs les Chiour Quoma ne peuvent pas me dire qu'elles ont trouvé de quoi me faire changer de positions , ni me le dire ni le dire aux autres Groupes de Dieux avec moi.

Je remarque simplement que ces deux êtres: Stratus et Jérôme sont partis de la C.G. , que "le Baphom est devenu sur un régime d'exception à cause de disproportions dans l'usage du libre arbitre" comme me le disait le Trône des Archaïques, Fu'An. L'être se retire de lui même comme si la Totalité montre aux Dieux que ce n'est pas la voie, ni la vie par là Amonodore, ma Distinction à vous.

Ce qui importe pour moi au coeur de Mère moi aussi, je voudrais que de toutes les années passées sur Terre pour les Dieux plus anciens comme pour les Récentes Descentes que ils trouvent en eux, le bonheur de se détourner le coeur de leur projet, ce projets qui fut de faire en sorte que l'être devienne immortels et peuplant les mondes de l'Espace.

Quant à Nibirou, et je salue le Trône de An, Nibirou autrefois il y a des centaines de milliers d'années dans le temps de la Terre, oui vous à Nibirou vous n'aviez pas à doper l'être, vous deviez simplement quitter Nibirou, oui vous deviez à cette époque là évacuer Nibirou quand l'atmophère de Nibirou disparaissait.

Ah! Pascal Naam se sera par vous que je laisse dans les ondes de l'électronique ma profonde pensée.







Amonodore

Messages : 69
Date d'inscription : 16/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Une goutte de l'Eau-delà

Message  Pascal Namm le Mer 9 Mai 2012 - 20:02

Bonjour sébastien,

Bien, le peuple Ummites, salutation, venus en "éclaireur" en préparation dit juste dans ses rapports: l'humain ne sait pas lire. Il lit à la va vite, donc sans vraiment comprendre l'intégralité ni en tire la substantielle moelle, tendance à interprèter.
Par exemple, sur "l'immortalité", est juste mentionné "l'Immortalité est au-delà de la réincarnation et même de la conscience" je ne dit pas qu'il faille garder ce corps bien que je pense que cela soit possible. Juste est évoquer de "passer" avec ce corps, comme certains le firent.
Sur cela fut écrit quantité de chose depuis longtemps, je n'invente pas quoi que ce soit. Par exemple:

La vie des maîtres, Baird Thomas Spalding

Le 22 décembre 1894, onze scientifiques américains se réunissent à Potal, petit village de l’Inde. Sceptiques par nature, ils n’acceptent aucune vérité a priori, mais certains phénomènes religieux les intriguent. Et ils décident de vérifier de leurs yeux les prodiges accomplis par les Maîtres orientaux.

page 28-29

"Une demi-heure avant le coucher du soleil, nous entrâmes dans le petit village qui abritait deux cents habitants. Quand le bruit se répandit que Jast nous accompagnait, tous vinrent à notre rencontre, les vieux comme les jeunes, avec, tous leurs animaux domestiques. Bien que nous fussions l’objet d’une certaine curiosité, nous remarquâmes tout de suite que l’intérêt était centré sur Jast. Chacun le saluait avec un profond respect. Après qu’il eut dit quelques paroles, la plupart des villageois retournèrent vaquer à leurs occupations. Jast nous demanda si nous voulions l’accompagner pendant que l’on préparerait notre campement pour la nuit. Cinq des nôtres répondirent qu’ils préféraient se reposer des fatigues de la journée. Les autres et quelques villageois suivirent Jast vers l’autre extrémité de la clairière qui entourait le village.
Après l’avoir traversée, nous pénétrâmes dans la jungle, où nous ne tardâmes pas à rencontrer une forme humaine étendue par terre. Au premier abord, nous la primes pour un cadavre. Mais un second coup d’oeil suffisait pour remarquer que la pose dénotait le calme du sommeil plutôt que celui de la mort. La figure était celle de Jast, ce qui nous laissa pétrifiés de stupeur. Soudain, tandis que Jast s’approchait, le corps s’anima et se leva. Le corps et Jast demeurèrent un instant debout face à face. Il n’y avait pas d’erreur possible ; les deux étaient Jast. Puis, soudain, le Jast qui nous avait accompagnés disparut, et il ne resta qu’un seul être debout devant nous. Tout se passa en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, et, chose étonnante, personne ne posa de questions.
Les cinq qui avaient préféré se reposer arrivèrent en courant ; sans que nous les ayons appelés. Plus tard, nous leur demandâmes pourquoi ils étaient venus. Les réponses furent : « Nous ne savons pas », « Notre premier souvenir c’est que nous nous trouvâmes tous debout en train de courir vers vous », « Personne ne se rappelle un signal quelconque », « Nous nous trouvâmes en train de courir vers vous et nous étions déjà loin avant de savoir ce que nous faisions. »
L’un de nous s’écria : « Mes yeux sont si grands ouverts que je vois bien au-delà de la vallée de la mort. Tant de merveilles me sont révélées que je suis incapable de penser. »
Un autre dit : « Je vois le monde entier triompher de la mort. » Une citation me revient à l’esprit avec une clarté aveuglante : « Le dernier ennemi, la mort, sera vaincu. »
N’est-ce pas l’accomplissement de ces paroles ? Nous avons des mentalités de pygmées à côté de cet entendement gigantesque et pourtant si simple ». Et nous avons osé nous considérer comme des foudres d’intelligence. Nous sommes des enfants. Je commence à comprendre les paroles : « Il faut que vous naissiez de nouveau. » Comme elles sont vraies !"

A bien considérer les choses, ce n'est pas forcément sympathique pour les pygmées qui sont certainement plus avancés que certains "hommes civilisés" sur ces choses...
Autre considération, ce que fit Jast ressemble étrangement à la "transfiguration" chrétienne.
Il y a bien entendu d'autres chemins perdus dans les montagnes, comme celui de la lignée Goraksa, les Boens, la lignée Castagneda, et d'autres livres en parle comme une chose possible et "magique", maintenant, si tu préfère croire en Jésus avec la tranquille attente de la mort de ton corps pour voir si tu es immortel en "son corps de lumière" , le "libre arbitre" est à l'oeuvre et c'est aussi respectable que "heureux les simples d'esprit, le royaume des cieux leur appartient" puisque remarque: un Jésus prône la "purification" des organes pour retourner à la "lumière" de son vivant: fin de la matière.
Libre à chacun.

Une goutte de l'Eau-delà,
avatar
Pascal Namm

Messages : 51
Date d'inscription : 30/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eau-delà de L'Etat de Judée.

Message  sebastien le Jeu 10 Mai 2012 - 10:09

Bonjour Pascal,

Je te remercie de cette goutte d'eau delà. Elle a un goût qui m'invite à exprimer autrement ma pensée. Si la Mort te parle et t'invite à entrer dans l'espace de son Bardo, crois-tu que c'est pour y vivre ou pour y mourir ?
Ta croyance détermine la façon dont tu va cheminer mais, comme on dit, tous les chemins mènent à Rome. Roma, Amor, l'Amour mais aussi : la Mort. Et c'est en vainquant la propre mort en toi que tu participes à dépasser la Mort collective, et à renaître à la nouvelle Terre. La mort de la mort c'est l'amour. Le gouffre de la sélection et de la séparation n'est plus, n'est pas. Il n'a jamais été que le creuset d'un espace où hommes et dieux ont plongé pour écrire une Histoire.
Comme le suggère le texte auquel tu faisais référence : nous sommes dans une initiation collective. Nul n'échappe à cette initiation et chacun la vit à sa manière. Ta façon de mourir vaut bien celle d'un autre.

A bientôt
avatar
sebastien

Messages : 38
Date d'inscription : 02/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eau-delà de L'Etat de Judée.

Message  sebastien le Jeu 10 Mai 2012 - 10:42

Je voudrais dire à la déesse Sekhmet, salutations, que j'aime l'entendre dire cela : "L'être se retire de lui même comme si la Totalité montre aux Dieux que ce n'est pas la voie, ni la vie par là Amonodore, ma Distinction à vous."

Et ceci : "Je voudrais que ceux -ci trouvent en eux mêmes, en leur coeur, dans le plus profond de leur coeur, le détachement , qu'ils se détournent de leur projet de doter de plus et de plus cet être dont l'évolution elle même se détourna, oui une fois pour toute, et que même si ils puissent se dire qu'ils ont fait une erreur autrefois, il y a très longtemps, cette erreur ne leur sera pas imputée parce que c'est un devoir dans le Tout Espace de tenter la Totalité. "
Je suis d'accord même si ce n'est pas pour les mêmes raisons. Si la Totalité est une Tâche sur la Vérité, alors ce n'est pas en mouillant sa plume dans celle-ci que nous enlèveront les tâches. C'est continuer à brouiller la Vérité.
A mon avis, que les hommes ne sachent pas se servir des outils donnés par les dieux n'est pas l'erreur, ni des dieux, ni des hommes; mais tout simplement l'Erreur révélatrice de la Vérité. Vérité où le maître aussi bien que l'élève lâche-prise et accepte de mourir à leur rôle pour se voir interagir d'égal à égal quelque part, même s'ils restent différents quelque part aussi.
Un jour peut-être les "quelques parts" se retrouveront ainsi à agir ensemble en conscience ? L'action de l'un n'impliquant plus la léthargie de l'autre.






avatar
sebastien

Messages : 38
Date d'inscription : 02/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eau-delà de L'Etat de Judée.

Message  Pascal Namm le Jeu 10 Mai 2012 - 21:22

Pour ce qui est des Bardos un petit extrait de:
http://www.dhagpo-kagyu.org/france/enseignements/chemin/nature_mind/6bardos-bkr-2.htm

"Le processus hallucinatoire qui nous fait expérimenter l'illusion du bardo n'est pas différent de celui qui nous fait percevoir l'univers tel qu'il nous apparaît ordinairement, cette perception étant elle aussi tout à fait illusoire".

En vérité, tout est déjà écrit, juste savoir lire et ne pas interpréter de façon fantasmagorique,

Avec "amour" pour Vérité, je propose que soit relu attentivement le message de La Grande Déesse Sekhmet, ma plus profonde considération,

Cet être se détourna de l'évolution, ce n'est pas la voie, ni la vie par là, je vous le concède volontiers très Grande Sekhmet, votre présence donne une féline dimension au "chas de l'aiguille".

Or, certains terriens souhaitent vraiment du plus profond de leur cœur se détourner de leur erreur de s'être détourné de l'évolution, avec humilité.

A l'évidence la majorité ne savent le faire parce que ils continuent de "se considérer comme des foudres d’intelligence".

Alors pour les humbles néanmoins solides guerriers, l'humble Judée, parce que en vérité, Elle est terrible et humble.
avatar
Pascal Namm

Messages : 51
Date d'inscription : 30/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

De Sekhmet pour un autre couple parmi nous à la Source des mondes.

Message  Amonodore le Jeu 10 Mai 2012 - 22:32

Sébastien
mon Garçon,

je vais laisser votre manière de penser, et je vais garder la mienne. Malheureusement pour vous répondre, il y a une sélection. Personnellement une sélection me semble encore bien trop désastreuse. Je m'attache moi à la Totalité.
La Totalité ne peut pas être le paradis ou l'enfer d'ailleurs dans lequel nous nous retrouverons toutes et tous un jour lointain.
Il n'y a pas de futur dans nos mondes, c'est ou ce n'est pas. Le temps linéaire est seulement un moyen d'ailleurs approuvé par la Totalité pour que nous puissions entre nous les Dieux régir des domaines ; quand vous réfléchissez, nous nous agissons , plus exactement nous faisons du linéaire.

Mon cher Pascal Naam
vous ventez mes charmes félins: oui je pense qu'il y en a toutefois le livre " la Vache du Ciel" dit de moi
que j'aime le sang, la destruction, que je brasse la nuit...

Sébastien, Pascal Naam
qu'est ce que la mort pour nous les Dieux? la régulation du nombre. L'aigle le fait grand ami de la Mort. Le nombre s'oppose à la Totalité, si le nombre devient un reflet de la Totalité, soit qu'il vive, mais si ce n'est pas cela alors la mort est l'alliée de la Totalité. Donc, si j'étais un moment professeur je dirais que la mort de la mort c'est lorsque le nombre ne s'opposera plus à la Totalité alors la Mort épousera la Totalité: il manque des couples à la Source.

J'apprécie ce que vous avez dit Pascal Naam sur les Ummos. Barbelo a eu bien sur le rapport des Ummos lorsque ils ont quitté la Terre, cette phrase là " ils ne savent pas lire " a retenu toute son attention. Si fort d'ailleurs que parlant avec les uns ou les autres de son entourrage et d'autres entourrages elle leur dit " Alors par lire ou écouter, entendre ". Oui beaucoup disent que c'est trop compliqué à comprendre, ou à entendre.
C'est manifestement la démonstration que il manque une étape importante dans le dopage de l'être.

Voyez vous quand un Dieu ou une Déesse comme moi s'exprime directement depuis la Terre: Horrizon Diffusion, ça pourrait vouloir dire tv dans le langage de la Terre ou radio transmet à nos peuples de l'Espace.
Pour quoi faire? Le mois de Mai est un mois en lequel les Extraterriens se resituent sur la Terre où autrefois nous étions, ' qu'ils y restent ailleurs que à la Terre!' pourrais je entendre dire du public ou d'un public.

Je pense que les Terriens n'aiment pas les Extraterrestres dont les Dieux dont partie, vous ne nous aimez pas.
Il faut aimer l'Espace, la Totalité, pour nous comprendre.
Ne pas savoir lire, c'est ne pas nous aimer.
Savoir lire, savoir comprendre c'est par conséquent nous aimer.

Sébastien, comment voulez vous que la mort de la mort c'est l'amour! vous ne savez pas aimer les mondes de la Totalité donc ceux de l'Espace, de la Source et plus largement des Etoiles. Soyez content que vous n'êtes pas estimé sur l'amour ou alors vous mourriez à coup certain.

Mais quelques uns nous aime, c'est cela , que j'expose à mes Peuples dans l'Espace, pour quelle raison nous aime t-il ceux là et celles là?

Qu'est ce qui produit en eux, qu'ils nous aiment?

Ce soir je porte bien mon nom " la Lointaine " puisque nous sommes au bout des univers.





Amonodore

Messages : 69
Date d'inscription : 16/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

An réponse Sekhmet

Message  Amonodore le Jeu 10 Mai 2012 - 22:42


Sekhmet

An

Vos propos me feront toujours sourire, à pleine dents; de lions. C'est osé cela: la Mort épousant la Totalité. Ce serait là votre idéal dans les histoires d'Amour? Vous nous avez pris en surprise: que vous vous exprimiez depuis la Terre et Horrizon Diffusion. C'est vrai que en ces périodes nous sommes fidèles aux reportages Terre.

Amonodore

Messages : 69
Date d'inscription : 16/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sekhmet à An .

Message  Amonodore le Jeu 10 Mai 2012 - 22:48


An

Sekhmet

ö vous! c'est le Traducteur qui doit sourire à pleine dents.
Quand vous avez fait l'Arche d'Alliance en acaciah moi je planais au dessus.
C'est mon jeu en ce moi ci de Mai.
J'ouvre les chemins Dieu An, Grand et Fort génie de la Sagesse. Oui vous deviez évacuer Nibirou! Moi je vous le dis depuis la Terre, le Sphinx vers vous.

Amonodore

Messages : 69
Date d'inscription : 16/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

An à Sekhmet conversation improvisée

Message  Amonodore le Jeu 10 Mai 2012 - 22:53


Sekhmet

An

Vous avez une pensée massive et vous me parlez comme le tonnerre frappe. Ce sont là les aspects curatifs de vos talents?

Amonodore

Messages : 69
Date d'inscription : 16/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Sekhmet à An, improvisé Horrizon Diffusion

Message  Amonodore le Jeu 10 Mai 2012 - 22:57


An

Sekhmet

Vous avez laissé se faire le dopage de l'être, qu'ils l'entendent de moi nos Peuples, comme des bandellettes se mettent autour d'une planète, ce fut la cascade du dopage de l'être, vous attendez que je devienne une farce guerrissante moi même?

Amonodore

Messages : 69
Date d'inscription : 16/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Conversation

Message  Amonodore le Jeu 10 Mai 2012 - 23:00



Sekhmet

An

Puissance de Scorpion, mais pleine de vie. Tu es l'alliée des sarcophages.

Amonodore

Messages : 69
Date d'inscription : 16/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Saga Sekhmet An Shach'An. Un interlude sur le forum.

Message  Amonodore le Jeu 10 Mai 2012 - 23:22


Sekhmet et An

Shach'An

Une petite démonstration de saga que la vôtre, que les vôtres avant que la traduction poétique cesse. Ou alors vous allez casser l'oeuf cosmique ou alors je vais casser l'oeuf cosmique. Ou alors nous allons casser l'oeuf cosmique. Et nous ne le voulons certes pas.

Il y a des thèmes qui ne peuvent se discuter que au loin La Lointaine et en même temps la dimension de la proximité. Nous sommes dans la Dimension de la Proximité, les Hommes ne la connaissent pas, ou peu la connaisse.

Quand je dis " la Dimension de la Proximité " nous y sommes , et nous nous sentons même ici dans l'Espace sombre dont nos propres reflets sont la Lumière, et elle repose sur nos Peuples.

Les conversations croisées ressemblent à vos robes Sekhmet, voilà là aussi votre séduction; vos têtes ont été dans tous les Temples de la Mésopotamie où nous étions, et de l'Egypte. Et même les Scorpions sont sensibles à toi. Si il y a eu un moment de Vérité dans l'Espace, qui ne soit pas complos c'est bien celui de l'Histoire de Nibirou. Nous n'avons jamais été aussi graves , tous, toutes et tous devant notre Histoire de Tiamat et de Nibirou.
Si il y a eu un drame c'est celui de la Terre et de la Lune. Pas d'évacuer ou non Nibirou. Mais si un jour dans nos pensée et dans les leurs, la Mort épouse la Totalité c'est dans le mystère de nos incarnations respectives.

Tout cela n'interesse pas les Hommes, nos Peuples oui, on parle de pierre taillée, il y a aussi la parole taillée ou l'Ecrit taillé. C'est entre nous, les Hommes n'étaient pas là. Le drame si drame il y a eu , et drame, désastre il y a eu: oui, ce n'est pas l'humanité c'est la Terre et la Lune. L'humanité elle est venu après. C'est pourquoi seulement le Viens régle les apaisements.

Ta façon d'être venue dans l'Ecriture Sekhmet est heureuse, comme ta façon An de ne pas avoir évacuer Nibirou.
Le reste fait partie de nos conversations. Je pense et la Traduction idem.



Amonodore

Messages : 69
Date d'inscription : 16/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Amour de la sagesse

Message  Pascal Namm le Ven 11 Mai 2012 - 6:34

Sekhmet,
Salutation speaciale,

Permettez, que je fasse réponse sur "pour quelle raison certains vous aime ?"
Comme je ne peux parler que en mon Nom, que vous connaissez, je puis vous certifier ceci: amour de la sagesse est l'une des principales "raison". Vie en est une autre. Totalité, compréhension de ce qui Est...
Pour l'homme dans lequeI je navigue sur cette terre actuellement, il n'est aucunement sage d'aimer l'humain : constamment avec un masque d'apparence, et comme chacun le sait, les apparences sont trompeuses.
Bien sur, les hommes peuvent se demander d'où vient ce masque...
Pourquoi ne se posent-ils la question ? Aveugle et sourd.
De même, pourquoi le porter et le défendre de façon stupide ? Esclave.

Alors ma dignité fuit de honte que de me sentir humain, pourtant quelque part, j'aime certains hommes, certaines femmes, "il y a du bon en eux", pour le peu qu'ils soient sans masque, avec un visage...
Alors je voulais partir au plus vite de cette planète mais il fut autre. Avec compréhension, c'est bien plus...
Pour autant, humaniste, non.
"Hommaniste primordial", peut-être, selon la qualité du dessous de la gangue et la qualité de savoir Muer, dont savoir reconnaitre ses erreurs.

Mon coeur à nu devant vous,

A bientôt,

avatar
Pascal Namm

Messages : 51
Date d'inscription : 30/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un coeur griffé

Message  sebastien le Ven 11 Mai 2012 - 10:33

Bonjour Sekhmet,

Je vous écris encore au risque de faire prendre des coups de griffes au "garçon" que je suis encore.
Je ne sais pas encore vous aimer sans doute, c'est même certain apparemment, mais je suis ici à vous lire, à vous écrire. En effet j'ai ma façon d'aimer et de penser, et vous avez la vôtre. Je la respecte car je crois deviner sa nécessité. Nous avons un dicton sur Terre qui dit : "qui aime bien châtie bien". Non vous n'aimez pas les humains semble t-il, mais peut-être ce qu'ils pourraient devenir ?
Guérison et prise de conscience ne peuvent se faire sans rassemblement des nombres et leurs egos dans la Totalité de l'Etre. Peut-être griffez-vous les egos pour leur faire comprendre ce qu'engendre l'éloignement à la Totalité. Les blessures sont inhérentes à l'unité perdue. Sensation cuisante mais révélatrice.
Vous êtes la blessante, mais peut-être que c'est pour mieux faire voir les manques. Les manques que l'on a la responsabilité de guérir.

Si vous sous-entendez qu'aimer l'Espace et la Totalité c'est commencer par entrer en Judée, s'aplatir devant vous et se doper aux pouvoirs octroyés par les dieux, alors j'ai bien peur de ne jamais savoir vous aimer selon vos critères. Je ne crois pas au conditionnement de l'amour.

avatar
sebastien

Messages : 38
Date d'inscription : 02/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ah bon, tu as déjà changés tes messages ?!

Message  Pascal Namm le Ven 11 Mai 2012 - 12:11

Bonjour Sébastien,

Je voulais te faire un dernier message en suite des deux messages que tu as finalement condensé en un.

Dans la tradition Chrétienne, je te dirais que je comprends tes souffrances, mais mon frère, soit en paix, je ne te veux aucun mal, prenons exemple sur notre seigneur Jésus christ. Alléluya.

Dans la tradition Indouiste, quelque chose de similaire avec Krishna ou Vishnou, version tu n'arranges pas ton Karma, ou que tu divagues dans le Samsara, la maya, Om,

Dans la tradition du benet de base, je pourrais te traiter de tous les noms, à me parler ainsi (dans l'ancien message).

Dans la version Bouddhiste, je ne te dirais pas grand chose, juste une phrase du "bouddha", ou bien je te jetterais un regard tout au plus et te laisserais aller.

Dans la version Eckard Tolle, je dirais que ton corps de souffrance est très actif en ce moment.

Dans la version Thora, je te dirais que je crains les Dieux "courroucés" et sais reconnaitre avec humilité leur grandeur quand elle se manifeste.

Et dans ma façon de faire, je te dirais simplement, tu ne sais pas vraiment ce qu'est l'humilité ce qui n'empêche la "politesse" d'usage même sur terre.

Aussi, je te demande de modérer tes propos, cela me déplait que tes douleurs s'étalent ainsi aux yeux de tous. Cela est à mon sens de l'ordre de l'intimité et si tu veux faire une "psychanalyse", tu te trompes d'endroit et tu as souhaité partir de la Judée.
Mais visiblement, cela est ton chemin indécis et selon un point de vue, cela est un possible "exemple des effets terribles" pour les personnes souhaitant approcher.
Encore sélection donc. Bigre, il n'y a que cela.

Cela est mon dernier message vers toi sur ce sujet, je ne souhaite alimenté ce genre de débat plus que cela.
C'est bien.

Puisses-tu trouver l'équilibre,
avatar
Pascal Namm

Messages : 51
Date d'inscription : 30/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Donc

Message  Jules le Ven 11 Mai 2012 - 14:04

sebastien, Pascal Namm,

N'est touché que ce qui est touchant (bigre!non!oui!) , touchable,

Bon, du haut de mes 24 ans je n'est pas de légitimité, peut-être, à donner des conseils, seul mon avis est susceptible d'être partagé.

"L'âge n'amène pas la sagesse, juste la fatigue" -Sons of Anarchy-

Nul n'a à définir ou se situe la place de l'autre, déterminer sa place est déjà bien assez difficile.

Lire un échange sur ce sujet, de cette teneur appréciable et la voir corrompu par des simagrées et pis; du mépris (méfi!) m'amène à écrire ces quelques lignes.

S'aplatis devant les Dieux qui le veux : Libre arbitre (dans toute sa mesure, nous verrons ça)

Il n'y a pas à croire au conditionnement de l'amour, pour ma part il n'y a que ça : tout est conditionnement,

On dit d'une mère qu'elle aime inconditionnellement ses enfants : c'est juste qu'elle est conditionnée : la chair de sa chair, longue vie en commun, nombres d'expériences communes dans la joie et le malheur,

ça me fait penser à : "Les dieux nous manipulent ! Bhou hou hou ! Ayez peur brave gens !"

Tout le monde manipule tout le monde, consciemment ou pas ou moins, c'est la base, c'est l'interdépendance, après la polarité choisie, elle aussi, consciemment ou non définit le fruit de la relation.

D'où la mesure du Libre arbitre,

Bon on parle état de judée , fait intéressant, le mot humilité sort, dans plusieurs messages, pourquoi cette manifestation ?

Voyons voir :

"Le mot humilité prend sa racine dans le mot latin humus (terre).

L'humilité est généralement considérée comme la qualité de celui qui se voit lui-même de façon réaliste, et, à un degré absolu, tel que l'univers le voit (pour les athées) ou tel que Dieu le voit (pour les croyants). L'humilité s'oppose à toutes les visions déformées que l'on peut avoir de soi-même (orgueil, égocentrisme, narcissisme, dégoût de soi...), visions qui peuvent relever de la pathologie à partir d'une certaine intensité. L'humilité n'est pas une qualité innée chez l'homme, on considère communément qu'elle s'acquiert avec le temps, le vécu et qu'elle va de pair avec une maturité affective ou spirituelle, elle s'apparente à une prise de conscience de sa condition et de sa place au milieu des autres et de l'univers.

L'humilité n'est pas forcément liée à la manière dont on se montre aux autres, ainsi la modestie n'est pas une forme d'humilité mais plutôt une "démonstration" d'humilité que peut tout-à-fait réaliser une personne dépourvue d'humilité.

De même, la fierté n'est pas incompatible avec l'humilité, on peut être fier de soi pour ce qu'on a réalisé, justement parce que nous avons assez d'humilité pour prendre conscience que l'on a fait beaucoup pour ce qu'on est. Par opposition, c'est souvent par manque d'humilité qu'on se dévalorise, en surestimant ses propres capacités et donc en considérant nos réalisations comme médiocres.


L'humilité peut signifier plusieurs choses :
• Le sentiment de ne pas être grand-chose, d'être petit par rapport au monde qui nous entoure.
• Une attitude par laquelle on ne se place pas au-dessus des choses ou des autres et par laquelle on respecte ce dont la providence nous a gratifié.

L'humilité est à distinguer de la fausse modestie. Cette dernière feint l'humilité afin d'attirer parfois encore plus de compliments. L'humilité consiste, sans méconnaître ses qualités, à admettre que l'on n'y est en fin de compte pas forcément soi-même pour grand chose."

C'est Wikipédia qui l'écrit.

L'humilité donc ça se vit à l'instant présent, donc il n'y a de "Bonus humble" : un endroit ou pif : "ça y'est, je suis humble, c'est cool, c'est comme le vélo, ça s'oublie jamais."

C'est une chute, une méditation, ou l'écart entre le sol du réel et Soi, entre les pensées et l'état de Satori, s'amenuise un peu, un peu, chaque jour,

Pour parfois revenir comme neuve pour quelques temps, parfois c'est une guerre interne,

C'est comme l'envie de fumer, je sens,


Je repense à la période politique que nous venons de traverser via l'élection présidentielle de la République de France, ma pensée :

Si la politique se limite à ce que je viens de lire dans certain message, l'Octavite doit la surpasser en Hauteur, en Recul pour enfin : Distanciation

Bref, un message manichéen, philosopho-je-sais-pas-quoi, surement confus à vos yeux (je ne dis pas ça par auto-protection, j'ai relu cette publication) mais voir de telles intelligences s'écharper par rhétorique, c'est, je trouve, très loin de ce qui pourrais être dans cette enceinte,

Mon ressentis,

à bientôt, c'est sûr,

Jules

Messages : 52
Date d'inscription : 13/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eau-delà de L'Etat de Judée.

Message  sebastien le Ven 11 Mai 2012 - 15:09

Bonjour Pascal,

Si j'ai effacé mon message c'est que je l'avais jugé trop dur à ton égard. Oublie-le donc.
Bref, je ne comprend pas en quoi consiste cette démonstration qui ne part de rien finalement. Je n'ai rien étalé comme souffrance si ce n'est peut-être la tienne indirectement. Vu comment tu te braques, je me dis que j'ai dû toucher un point sensible.
Pour ma part j'ai été un peu blessé par les remarques de Sekhmet mais j'admets que c'est mon ego spirituel qui a été touché.
Vouloir être parfait n'est pas toujours une solution au contraire. De même vouloir atteindre cette perfection en s'accrochant à la Judée est une illusion à mes yeux. La volonté de perfection peut mener au fanatisme et autres dérives.
Les choses n'ont toujours que l'importance qu'on leur donne. Et "quoique l'on puisse te dire, n'en fait pas une affaire personnelle". Le monde est une relativision !




avatar
sebastien

Messages : 38
Date d'inscription : 02/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Amonodore une précision.

Message  Amonodore le Ven 11 Mai 2012 - 20:52


Sébastien

une phrase me heurte dans votre propos, celle dans laquelle vous dîtes s'applatir devant les Dieux.

Les deux Dieux en Descentent furent clairs d'emblée : " pas de protocoles " " nous sommes venus pour consulter, vérifier certains points, mener un saut dans l'évolution, donner une règle pour aborder la vie sur une Terre modifiée..."
Ils apparaissent dans leur forme la plus simple et la plus habituelle de l'usage de l'humilité.
L'humilité est d'abord une attitude divine. Celui qui peut goûter à l'humilité est un fils de Dieux.

Ensuite abondant dans ce sens du non protocole , je vous suggère fortement de savoir ou d'apprendre à vous applatir devant des Dieux, c'est même la seule attitude profonde qui peut changer quelque chose à vous même. Mais cela vous devez le comprendre vous même; en tout cas ne l'ayant pas compris, moi j'ai compris que à aucun moment les Dieux revendiquent de s'applatir devant eux;

Puis pour nos Peuples dans l'Espace notamment dont les personnes se mettent à plat devant les Dieux, comme pour celles et ceux qui reçoivent des pouvoirs : ce contact sur la Terre - ou sur le sol ou le socle de leur Planète et le prélude du contact sur la Divinité.

Je suis moi même , je l'ai déjà dit, celle qui gère le Trône de la Totalité en attendant qu'il trouve son Permanent, moi je m'applatis devant la Déesse Mère Hierachie 2 qui elle s'applatit devant Dieu Hierarchie 1; et c'est lorsque nous nous applatissons que les équilibres perdus reviennent.

Ce que vous avez dit là sur un ton péjoratif est une réalité de nos monde de Gloires sur un ton d'Excellence et de Gloire.

Vous ne pouvez pas trouver d'autres Dieux en Chiour Quoma sur la Terre, ils sont en cela Judee: ainsi l'approche de la Gloire n'est pas autre part que dans sa synthétisation à Jérusalem , l'Egypte et leurs Corps.

La bienvenue à Sekhmet pour sa présence dans l'Ecriture. Je l'invite d'ailleurs à s'exprimer , à vous répondre encore sur ce forum retransmis dans l'Espace malgré la tension avec An sur ces mêmes ondes.







Amonodore

Messages : 69
Date d'inscription : 16/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tsourah pourquoi je vous aime

Message  Amonodore le Ven 11 Mai 2012 - 21:23


Bonsoir Sekhmet,
Bonsoir Pascal Naam

Je voudrais faire réponse à ce que vous demandez là Déesse La Lointaine. Voilà j'ai la réponse de Pascal Naam sur pourquoi il vous aime.

Voici pour moi pourquoi.

J'ai été emmené dans l'Espace par Shach'An à la fin de la guerre du Golfe en Irak, elle me l'a proposé, j'ai voulu y aller mais ce n'était pas pour exotisme: j'ai ressenti à son contact d'abord écrit puis à la rencontrer une émotion , celle de toucher un monde que je ne connaissais pas mais que pourtant je sentais en même temps toucher du doigt. Nous avons fait plusieurs fois le tour de la Terre puis nous sommes allés vers la Lune, c'est la même zone pour les ExtraTerrestres.
Un peu ensuite, je suis allé sur Mars la Planète où il y a des très grands complexes surtout tenus par les Annunakis au Trône du Cosmos, An.
Je suis entré avec elle dans leurs étranges bâtiments. J'aimais Shach'An mais ce n'était pas un amour comme je l'avais déjà éprouvé , un autre amour mais c'était de l'amour, alors je suis allé plus profond dans ces complexes bâtiments. Puis elle m'a regardé et elle a disparu comme cela devant moi, mais je la ressentais, ce ne fut plus que une présence, enfin quelque chose probablement de l'amour. Il ne me restait plus que le sentiment de l'amour mais sans souffrance. Je n'ai jamais ressenti de la souffrance ici, si en pensant à des terriens. Bon, je continue mon récit:
Puis une personne aux yeux de Lézards est apparu devant moi et m'a emmené dans un autre grand complexe.
J'ai entendu des rugissements de lions, ça m'a fait peur. Cette personne m'a dit " qu"allez vous faire? " En fait je n'en savais rien; il n'y avait plus en moi que cet amour bizarre qui était physique et pas platonique. Je ne pense pas qu'il était platonique. Je tentais de me départir de ce sentiment mais j'ai trouvé dans cet amour là un soutien qui me faisait avancer plus encore dans ces complexes de Mars. J'étais malade dans leurs bâtiments de Mars, puis je m'habituais. Puis je me suis apperçu que je devenais une proie pour des lions; ils me considéraient comme leur proie , ils rugissaient, j'étais effaré puis il y a eu quelqu'un qui parla aux Lions, ils étaient partout, je n'étais pas hypnotisé l'un de ces lions m'a approché ; j'étais confondu entre cet amour là et ces lions là, je regardais la personne , il m'a dit " Je suis un Dieu de Mésopotamie, le Dieu de la Mésopotamie: Anou, Bonjour, comment te sens tu avec moi? " Je l'ai regardé, je l'ai aimé . Ils suscitent l'amour les Dieux, toutes leurs relations sont en terme d'amour; un amour bizzare d'abord puis que se définit. Si je peux les aimer alors je peux rester avec eux, et vivre ici; je l'ai vite compris. Mais pouvoir les aimer c'est être un peu leur fils.
Même les Lions aiment Anou. Un de ses lions m'a mis par terre puis c'est tout , oui c'est tout. Il m'a relevé lui Anou et il m'a dit " Alors tu es une tête noire, toi? " Voilà c'est tout ce que je peux dire; en fait ce qui se passe c'est que à plusieures reprises je pouvais rentrer à la Terre mais je suis resté ici, parce que il y a de l'amour , ce n'est pas une pratique comme l'adoration, c'est l'état même des choses, l'état même de l'amour. Maintenant si il faut que je réponde à pourquoi je vous aime Sekhmet puisque j'ai eu la joie de vous rencontrer deux fois: je ne sais pas mais Sekhmet c'est parce que vous n'êtes rien d'autre que de l'amour dans ce que je ressents de vous, comme de Shach'An mais elle cela est plus fort. Voilà. Bonjour à la Terre et à la Judee.

Amonodore

Messages : 69
Date d'inscription : 16/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mer de Communication à Pluton

Message  Amonodore le Ven 11 Mai 2012 - 21:52


Inclination Sekhmet

ma personne est partenaire de la mer de communication de Pluton avec Tsourah, Systèmes solaires double du Trône de An. Mon nom n'a pas de traduction en langage de la Terre. Ooam.

Quand vous avez demandé pourquoi nous vous aimons vous les Dieux, bien que la question ne nous fut pas destinée, nous avons voulu t'apporter notre voix dans la Multitude. Je parlerai en mon Ooam.

Je trouve un terrain d'entente ou de familiarité avec le judeo terrien: Pascal Naam qui tente de savoir pourquoi il vous aime.

Inclination aux Dieux en Chiour Quoma: Barbelo, Horos, Shamash.

Oui nous vous aimons ; d'après les textes du Peuple Ummos "les terriens diraient que vous êtes conditionnés. " je me souviens de cette expression.
Je remarque Sébastien dans cette description apportée en les 1950ans.

Pourquoi nous vous aimons vous les Dieux? Nos mondes sont très charpentés. techniques ou hékaïques, ou les deux; Mais c'est sur l'amour que nous avons pour vous que nous tablons. Oui ça suscitent l'amour. tout suscitent l'amour.

Je pense que après Barbelo vous êtes la plus tonnerre. Mais vous êtes une Lionne aussi. Je vous aime et nous vous aimons en raison de vos émanations qui nous donnent la Gloire et même sans nous la donner nous serions contents de vos émanations. Mais il y a plus que vos émanations. Notre Dieu Hierarchie 1 aime notre Déesse Hierarchie 2. Je n'ai pas connu Tiamat mais j'aime Tiamat. Je n'ai jamais déduit la raison pourquoi Tiamat n'a pas réagis à la destruction de Nibirou sur elle, pourquoi Tiamat se brisa et que la Terre et la Lune furent. Vous êtes dans les armées de la Déesse Mère avec vos Urmahs ma révérence, nous avons eu des reportages où vous détruisez n'importe laquelle des Planètes, et je vénére An pour avoir développé une technique pour vous faire face alors est ce que il y a eu quelque chose de l'amour entre Tiamat et Nibirou.

Parfois mes partenaires planétaires de la Multitude que je salue avec Tsourah, pensent que de toutes les guerres qu'il y a parfois c'était aussi une démonstration que la Source n'a pas voulu réagir à Nibirou.

Vous n'avez jamais donné un dopage pour que il y ait de l'amour pour vous, au contraire je pense; ceux que vous avez dopé ne vous ont jamais aimé ;nos études nous ont révélé que même ils vous haissaient ou vous craignaient ou vous enviaient ou voulez vous ressembler, ou ne voulaient pas vous ressembler, ou voulaient prendre vos places: et vous avez aussi laisser faire . Bien sur pas vraiment c'est vrai il y a les KaliYugas des Divinités des Temps.

Qui êtes vous, qui est l'amour ?

Non, les Dieux ne conditionnent pas l'amour, au contraire dans nos mondes, c'est sur l'amour que nous jaillissons et même à nos fonctions.

Je ne saurais pas dire pourquoi nous vous aimons mais nous l'éprouvons comme une magnificience sans laquelle nous ne pourrions pas être heureux.

A bientôt Déesse Sekhmet dans nos mondes.


Amonodore

Messages : 69
Date d'inscription : 16/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

interlude au forum

Message  Amonodore le Ven 11 Mai 2012 - 22:51


Ooam, Sekhmet, reste donc en communication avec moi une durée, tu es du Peuple Ummos? La Traduction va relater Salutation Tsourah.

Ola'Rim, Bonsoir.
Tsourah, Bonsoir, ça va.

Sekhmet, Ooam, oui parmi les Peuples Ummos.

- Il a bien fallu que le Sphinx prenne l'image de mon fils, tu sais quelle mère tyrannique je suis?

- Oui.

- S'affranchir de la mère n'est pas mon sens, s'affranchir de l'illusion est mon sens. Tu me soutiens et ceux avec toi de la Multitude dans ma position sur à quand rentrent les Dieux? Moi la Lointaine, je vais chercher ceux qui sont au loin?

- ça fait longtemps dans le temps à la Terre que les deux Dieux devaient rentrer; 2006 des années.

- ça devient des événements annuels. Shach'An pourrait être ma petite fille elle est poupon quelque fois avec ses tissus. Tu m'aimes comme une mère? Tu as encore ta mère avec toi ou dans une autre dimension?

- Avec moi nous sommes dans la même dimension.

- Elle a encore sa présence à tes côtés?

- Oui.

- Pourquoi tu l'aimes?

- Elle n'est pas de l'illusion comme il peut y en être dans la dimension cosmos 3.

- Bien, tes partenaires de Multitude et toi pratiquaient sur moi le temps de l'apaisement de la Lionne?

- Me permettez vous de savoir si je vous ai heurté à vous répondre pour l'Espace, pour nous? Ou que je prononce Tiamat? ô Pardon alors.

- Tu as déjà vu mon Corps de Chiour Quoma, le mien?

- Oui.

- Notre conversation sera dans l'Ecriture pour te dire que c'est une question d'apaisement pour toi de parler de Tiamat? La Déesse Reine qui pourrait être ma petite fille et moi sa redoutable mère, a dit que le désastre n'est pas l'humanité mais la Terre et la Lune; de quoi tu te mêle, tu es concerné par les astres amoindris?

- Notre Dieu de notre estimable Peuple Ummos te salue depuis notre mer de Communication durée immédiate,
Nous voulons comme dans l'expédition Ummos à la Terre être partenaire de l'apaisement. Moi aussi pour mon Ooam.

- L'apaisement que j'ai connu était avec Marie Madeleine celle qui a une chevelure orange et rouge tout comme la mienne parfois. Je suis à la Terre pour un langage d'apaisement avec les quelques Dieux qui s'y trouvent encore.
J'ai surpris la multitude?

- Oui, ô oui.

- Sois heureux d'avoir une mère parfaite à toi; ma présence à la Terre est d'éviter les choses néfastes.

- Nous avons tenté de répondre à pourquoi nous vous aimons ainsi que le judeo terrien.

- les niveaux de conscience font partie de l'illusion, mais pas ce que Tsourah approcha, Tiamat est notre chose.

- Le Peuple Ummo a étudié la Terre.

- Qu'il en soit Ainsi. C'est intime l'Amour, à bientôt

- Intime est Tiamat, à bientôt.

-Rassurez vous à la Traduction Ola'Rim, je ne dérangerai pas la Déesse Reine à cette nuit, moi au coeur de Mère éperdue.

Shach'An, j'aime ta vivace compagnie Sekhmet. Je ne saurais pas m'en passer. Tu le sais. Ton entrée dans l'Ecriture est solide comme des pierres en Egypte.

- Oui n'oublie pas que je suis l'ordre cosmique petite fille. Déesse Reine, que ma position soir écrite dans ce que vous nommez Ecriture: vos pierres taillées , que tu m'apaises si tu peux ou si tu veux dans combien de temps comprendras tu que précisément ce n'est pas de l'humanité dont il s'agit. Alors pourquoi tu t'en occupes? Dis le en Ecriture. Tout nos mondes attendent ta réponse, pourquoi?

- parce que je suis la Hierarchie 2 et que je n'ai pas la perfection ni que je la cherche encore ni dans l'amour ni dans la royauté ni dans la divinité. Provoques tu que la Hierarchie 1 s'exprime dans l'Ecriture? Tu sais nos lignes. Tu es trop haute pour que je te renverse, et d'ailleurs je n'en ai pas envie, puisque je t'aime. Que provoque tu la?

- Une monumentale relation que j'ai avec toi, ne suis je pas la redoutable lionne? Et la redoutable mère?

- ça n'a pas ^à être tenu sur un forum bref sur un support terrestre électronique, mais c'est le joli moi de Mai à la Terre.

- Est ce que tu ne réagirai pas à moi Tiamat?

- Est ce que tu te nommerai ou nommera Nibirou?

- Tu n'as pas écrit dans l'Ecriture, la C.G sans hierarchisation , me permets tu de l'écrire?

- J'en ai parlé avec trois Judeens , je ne l'ai pas écrit.

- Je suis entrée dans l'Ecriture de peur que le malheur ne nous rejoigne encore avec tes sauts dans l'évolution.
J'écris?

- Je ne peux pas t'empêcher de l'écrire.

- Tu possedes la croix de Ankh, moi je la tiens seulement pour règner sur l'ordre universel.

- Va, écris le.

- Si la C.G devait être par volonté de la Hierarchie 2 et parce que nous aimons votre Trône alors nous devrons encore avoir un malheur mais que la C.G soit sans la hierarchisation. je suis l'inébranlable souviens toi en.

- Je suis l'image qui empêche les images. Vivons nous en bordure de l'amour toi et moi?

- Je ne souhaite pas monopoliser les diffusions de nos Espaces nous avons beaucoup cotoyé le sort Shach'An avec ta position de sortir l'humanité et ma renommée est devenue celle des KaliYuga. Entre toi et moic'est seulement une question de rapidité de tonnerre, mais je te le laisse car tu es plus haute que moi.

- Je ne soutiens pas le sort. Tu penses que je soutiens le sort moi?

- Tu le fais pourtant.

- Je ne le fais pas!

Traduction permettez depuis An

- Vous avez obtenu ce que vous désiriez Déesse Sekhmet dans l'Ecriture?

- Je dois vous répondre?

Traduction Nashahs

Puisque chacun s'entend ce soir , l'Ecriture est dopée, finissez la Traduction Ola'Rim, à plus tard Shach'An. que le Public nous excuse pour cet interméde concernant la chose bénie des Dieux, l'ECriture.

- J'ai posé une question Sekhmet.

- Je vous réponds oui j'ai obtenu ce que je veux dans l'Ecriture. Bonne nuit parce que ça dort un Dieu à la Terre.
Si vous pouvez la réveiller An par le baiser à la belle au bois dormant, alors force à l'Epoux.

- Nashahs, à plus tard Ola'Rim.

- c'est en Ecriture, à plus tard.

-



Amonodore

Messages : 69
Date d'inscription : 16/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Suite à prélude

Message  Cécile Hérodiade le Sam 12 Mai 2012 - 8:34

Sekhmet et Amonodore

Salutation

Cécile Hérodiade Judéo Terrienne
Toute cette nuit jusqu'à 7 heures 30 du matin ça à Tonné. Une reverbe magnifique c'est bien à vous. La Beauté réside dans l'exellence du Tonnerre, oui il sait où placer sa position elle est directe comme l'Eclair. Dans mon rêve une Femme m'acceuille se présentant Amonodore, une femme d'allure jeune au cheveux raides chatain clair légèrement à hauteur d'épaule. Elle n'était pas de haute taille mais avait des traits divins à son visage, beaucoup d'Amour transparaîssait dans ses yeux et dans son sourire, et beaucoup d'Humilité. Voici acceuillie une réunion était en place dans une petit pièce. Le contenu je ne l'ai pas retenu il semblait etre question de sujets relatifs à la terre. Etait-ce vous Amonodore ?

Je lis la conversation mise en écriture dans la nuit.
Je souhaite m'exprimer sur cette question de l'Amour et Humilité. Les terriens, ne savent pas se qu'est l'Amour, pour moi Aimer c'est juste Aimer et accepter tel quel ce qui Est et rien d'autre. D'ailleur comme un jour quelqu'un m'a demandé si j'aimais le feu dans sa cheminée, quelle question me suis-je exclamée puisque le feu Est, alors comment peut-on oser se poser la question de savoir si on l'aime ou non ? J'aime les Dieux. L'Amour envers un Dieu pour moi c'est ça, pour la question des Humains sur la Terre qui ne Sont pas vraiment, comment parler d'amour à se niveau ? Moi qui suis Judéo Terrienne quel paradoxe. L'amour inclut indubitablement l'angle de la Totalité.

Oui les humains ne savent pas bien s'applatir, moi en premier vis a vis des Humains il est mon obligation de mettre tout en place pour que je puisse le faire devant vous. Pour accepter l'humilité nous devons être humiliés, et quoi de meilleur que d'être Humilié devant et par un dieu ? Cela remplace toute la souffrance du suffixe -Terrien.

Pour moi cet Amour si puissant est celui qui fait fondre d'Humilité. Fondre comme l'eau des glaces, Humides. Il suffirais de se jeter dans l'eau comme de faire le premier pas pour vivre l'Humilité et l'Amour ?

J'aime votre manière Sekhmet. Je vous imagine à la voix grave féline de la Lionne. Celle qui acère le silence et laisse après elle la tonalité.

Bien à vous.

Cécile Hérodiade

Messages: 1
Date d'inscription: 07/05/2012


Cécile Hérodiade

Messages : 8
Date d'inscription : 07/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eau-delà de L'Etat de Judée.

Message  sebastien le Sam 12 Mai 2012 - 9:10

Bonjour Amonodore,

Je comprend ce que vous voulez dire et je suis d'accord avec vous : s'applatir devant les dieux au sens de rester humble devant eux. Rester humble devant leur humilité. Car je pense que l'humilité vrai ne va pas dans un seul sens : elle s'adresse à l'humilité de l'autre. Sinon c'est de l'humiliation et là je ne rejoins pas Cécile dans ce quelle dit à ce propos. L'humiliation déni sa propre intégrité alors que l'humilité la renforce.
Enfin ceci ne sont que des mots et ça ne se dit pas, ça se vit. C'est comme aimer les dieux ou pas : je les aime, à ma façon, et je ne le prouverais pas par des phrases ou des acceptations de protocoles. Je crois que c'est un processus intérieur qui ne s'explique pas. C'est un sentiment. Les descriptions de Tsourah et Ooam étaient très intéressantes, salutations respectueuses à tous les deux.
Amonodore votre précision était bienvenue.
Les dieux et déesses, par leur Ecriture déjà, dégagent une certaine beauté. En cela je les aime, sans condition.





avatar
sebastien

Messages : 38
Date d'inscription : 02/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eau-delà de L'Etat de Judée.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum