La Poésie est requise depuis des Siècles pour parler des ExtraTerrestres / L'Epée Khadga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Poésie est requise depuis des Siècles pour parler des ExtraTerrestres / L'Epée Khadga

Message  Admin le Lun 30 Avr 2012 - 19:34

Article publié sur l'ancien forum "des Dieux et des Hommes", réédité avec l'aimable autorisation de Curtis.

KorDajiao le 15/03/2011 à 14:02:32
La Poésie est requise depuis des Siècles pour parler des ExtraTerrestres

La Poésie n'est pas une récréation sur le Forum. Les Judéens en ont compris son importance. Elle a souvent accompagné les réalités liées aux Vaisseaux extraterrestres. Les Vaisseaux étaient représentés avec des descriptions bien plus proches de la Poésie que de la Science.
Mais ceci est normal et bien, car tout comme le disait Alain dans un contexte de la Philosophie la Poésie tient la place de la fille de la Pensée.
Et dans le Groupe de Judee que nous sommes c'est le rôle immense de la Pensée qui tient l'une des premières places.
Penser à la manière Galactique et Source.

KorDajiao le 14/04/2011 à 23:36:55
L'Epée Khadga
Peut-être est il possible, en vertue de l'Excellence de la Poésie de placer les Mantras Tibétain dans ce Topic.
Je souhaite évoquer sur le site Judee.org - Imprimature ce qui concerne Jordan. Nous y lisons l'Epée Khadga appartenant à Manjusri -site l'arbredesrefuges.com- pour plus d'indications sur cette Epée.
Je pense que le mantra de cette Epée peut allégrement se trouver exprimé ici d'autant que Manjusri est lié à " la Douce Mélodie "
Ce Mantra est Om Ah Ra Tsa Na Dhi.
La culture poétique du Tibet est dans le Mantra.
Message modifié le 14/04 à 23:37:54 par KorDajiao.

Curtis le 15/04/2011 à 20:04:43
L'Epée Khadga
Kor, salutation,
Le mantra de Manjusri est-il "Om Ah Ra Tsa Na Dhi" ou "Om Ah Ra Pa Tsa Na Dhi" ? Sur le site larbredesrefuges.com il y a un Pa en plus, comme dans ce clip musical l'illustrant de belle façon : http://www.youtube.com/watch?v=8A5M-Y4FqmA

"Mañjuśrī est en général représenté avec une épée (khadga) de feu symbolisant l’intelligence dans la main droite, et dans la gauche un livre représentant la sagesse transcendante (prajñāpāramitā), que son bras replié place à la hauteur du cœur. Il porte la coiffure composée de cinq éléments représentant les cinq bouddhas de sagesse."
Source : http://www.larbredesrefuges.com/t2830-manjushri-celui-qui-tranche-l-ignorance

Intéressant de retrouver l'Epée associée à l'Intelligence. L'épée symbolise l'élément Air et l'Intelligence dans les lames des arcanes mineurs du Tarot. L'Epée en action c'est sans doute ce qui est nommé le Verbe. Intéressant de noter que ce mot Verbe commence par la 22ème lettre de l'alphabet, le V, comme Verseau (un signe d'Air) et Victoire. Victoire et concrétisation de l'Intelligence sur la Terre (le V c'est aussi le Vase, posé sur la Terre et invitant l'Air à s'y exprimer).
Message modifié le 15/04 à 20:11:06 par curtis.

KorDajiaol e 15/04/2011 à 20:42:43
L'Epée Khadga
Curtis, Salutation

Dans les géographies de Cassiopée, nous ne disons pas le Pa car ce n'est pas une Syllabe pour nous. Les Mantras sont composés en fonction de la densité d'une Planète mais plus particulièrement de l'Etoile d'une Planéte.

L'Epée est toujours liée à l'Intelligence, surtout cette Epée là. Le Feu n'est pas celui de la Terre mais un autre, c'est en réalité le Feu qui fabrique l'Intelligence; ça concerne le Verseau. Dans les Géographies de Cassiopée nous sommes déjà dans l'âge du Verseau.

Mais le Verseau tel que les Terriens le pensent n'est que de l'Illusion car l'âge du Verseau n'est pas se débrider, c'est l'âge de ce Feu là et de cette Intelligence là. De même que à Rennes le Chateau il est dit " ce lieu est terrible " de même l'âge du Verseau est terrible. D'abord cet âge du Verseau, âge estimable est rempli d'énigmes et de labyrinthes. Mais les Labyrinthes sont très sacrés.

L'Intelligence est bien plus proche d'un Labyrinthe que de la conscience. C'est pourquoi l'Epée Khadga appartient à la Source et à Yalda qui a fait le Royaume des Bouddahs. En fait c'est avec cette Epée Khadga que dans l'Espace se termine l'ère des Poissons parce que effectivement elle termine l'illusion et l'ignorance qui ont voulu prendre la place de la Réalité.

Le Groupe Judée a déjà le Livre LTDR, le Livre marche avec l'Epée Khadga.
Message modifié le 15/04 à 20:45:29 par KorDajiao.


Curtis le 16/04/2011 à 11:37:06
L'Epée Khadga
Kor, bonjour,

Si le Feu de l'Epée n'est pas celui de la Terre alors est-il celui de l'univers inverse où peut se trouver le double immortel ? Il s'agit alors du Feu de l'As, celui de la Déesse Mère. Les premières retrouvailles avec le double sont-elles donc bien conditionnées par le contact avec la Chiour Qoma de la Déesse Mère ? Il me semble que l'on peut voir cette énigme dans l'église de Rennes-le-Château : on peut y voir des M et aussi des W par inversement. Or W c'est littéralement double V : un couple de deux V, l'un miroir de l'autre ? Il nous renvoie l'image d'une transition entre une ère où les hommes nagent en bas dans les eaux troubles, et une autre où ils sont au contact de l'Air au dessus des eaux, à même de verser une autre Eau, vive et limpide. Kor tu dis que Cassiopée est déjà dans l'ère du Verseau, et justement cette constellation dessine un W dans le ciel boréal.
Quel est le lien entre Cassiopée et Arcturus ?

Si l'Intelligence est proche d'un Labyrinthe alors puisse t-elle permette de trouver la sortie.

KorDajiao le 16/04/2011 à 21:12:51
L'Epée Khadga
Curtis, Bonsoir

Oui: le contact avec le double ou une flamme jumelle se fait dans le contexte et le sillon de la Chiour Quoma de la Déesse Mère.

Je fais une constatation: les Humains pensent que l'ère du Verseau est une ère de débridage; que le Bougarache est la Montagne de la "Contrée" de Fulcanelli où il faut se trouver pour être immunisés des bouleversements divers, mais tout cela est une grave erreur; en effet, cette Phrase: " La vie se réfugie en un seul espace " appropriée à Fulcanelli, du moins à la Croix d'Hendaye. Ses deux livres
" Le mystère des Cathédrales " " Les Demeures Philosophales " écrits en une forme poétique. Tu parles de l'Univers inverse: tout est là: parce que les Terriens d'ici se mettent au centre ils pensent qu'ils sont dans l'Univers qui n'est pas Inverse, alors tout est inversé: l'âge du Verseau est le grand débridage alors que c'est l'âge de la plus grande discipline pour la Conformité; quant à la géographie mystérieuse de l'Aude: il suffit de regarder la vie de Boudet ou de Saunières ainsi que des Mérovingiens pour déjà se mettre à l'évidence que ce n'est pas autre chose que " Ce lieu est terrible. " Et il l'est. Pour les Mystères de l'Aude: il y faut un immense sens du Réel et de ce qui est vraiment. Et une chaleur pour Bouddah. Les mondes de l'Everest et du Kailash, pour évoquer ces Montagnes les plus connues de l'Occident, ont approché ces Mystères là présents dans l'Aude.
L'Univers inverse de celui de l'Univers de la Réalité c'est bien sur la Terre qu'il se trouve, il suffit de constater les définitions sur l'ère du Verseau ou sur le Bougarache.

Alors que ceux qui savent disent " ce lieu est terrible " ils ont mis en évidence le M et le W. Le M est pour Mû. D'ailleurs si vous scrutez l'actualité : les événements Ceinture de Feu, se passent dans la zone de Mû engloutis. Il y a le Feu aussi. Ce n'est pas " Feu de l'As ". C'est le Feu des Origines, ce Feu là est une des Divinités de la Source. C'est un Feu qui n'est pas un élément mais une Divinité. Un tout autre contexte. " Feu de l'As " est celui de la Connaissance de quelque chose à tous, c'est le Feu d'une Amplitude.
Il y a des approches de cela : " Aigle d'As " comme il est dit dans Les Tentacules de Raphan. Ce Feu de l'As donc de l'Aigle d'As au plan Mythique est dans le domaine des Scribes car ils sont Maîtres dans l'Amplitude de la transmission de la Communication stable. Ce " Feu de l'As " qui est nommé dans le livre de Parks " Le Secret des Etoiles Sombres " Editeur Nenki; ce " Feu de l'As " appartient aux Déesses, au Féminin car il est stable , stable tout comme Mû.
Alors si quelqu'un met de l'instable dans le Feu de l'As ou dans l'Aigle d'As, les Scribes refont les configurations autrement. En fait le Féminin dans l'Espace quand il est localisé dans le Cosmos dit " l'Aigle d'As " car il y a alors le contexte du Phénix lui aussi un Feu.

Quant au W: oui il parle de l'ère du Verseau. Lui aussi Terrible et non pas débridage donc.

Rennes le Chateau enseigne aussi que " Et ce Trésor c'est la Mort " Cassiopée dans l'Espace est le grand centre de communication des personnes ne se trouvant plus dans une ou l'autre géographies similaires dans la densité , alors c'est Mort. Cassiopée est le centre de Communication de la Mortalité et du Temps mort. Arcturus: les personnes terriennes vivant à Arcturus sont pour la grande majorité des personnes de Refaites: donc mortes quelque part dans les Univers. L'âge du Verseau qui est installé à Cassiopée l'est donc aussi à Arcturus. Oui Cassiopée porte à la fois le M et le W.

Le Labyrinthe est le véritable emplacement de la Mort, ce n'est pas un Cimetière qui abrite la Mort.
L'âge du Verseau est Terrible. Il faut l'Intelligence qui n'a pû été donnée aux Hommes, car cette Intelligence est tout le secret de la Présence des Dieux.
Message modifié le 16/04 à 23:42:23 par KorDajiao.

Curtis le 18/04/2011 à 20:57:36
L'Epée Khadga
Kor, bonsoir,

Alors le Labyrinthe et ses énigmes fait perdre un sens, illusion, pour en retrouver un autre, réel ? Un autre où vie et mort ne sont pas mélangées et éparpillées dans les temps, mais où Vie et Mort sont en fait fils d'une même lame Epée de Feu à laquelle seul le conforme au Feu résiste. Se mettre en conformité serait alors se faire l'Epée, devenir la Paix, plutôt que l'herbe qui pousse et se fait faucher au fil des cycles. Se serait alors se faire acteur du Verbe "dévorant" plutôt qu'herbe dévorée ou piétinée suivant les guerres et les paix relatives.

Je m'aperçois que ton language Kor, peut-être interprété à double sens (au moins), je retiens cette phrase : "Le Labyrinthe est le véritable emplacement de la Mort, ce n'est pas un Cimetière qui abrite la Mort."
Je lis : la Mort n'est pas dans les Cimetières. Oui, et je lis aussi : le Labyrinthe n'est pas un Cimetière (ce sens implique que le Labyrinthe peut abriter autre chose que la Mort : la Vie).

J'y vois alors une belle démonstration de l'Intelligence qu'il faut. Mais étant un Homme moi-même, est-ce que je peux prétendre comprendre exactement ce que tu veux dire ? Je ne pense pas pouvoir comprendre pour l'instant mais au moins prévoir par imprégnations les éléments essentiels à la conformité avec la Vie que nous approchons. Celle de Mû ? Cette syllabe est en tout cas la racine du mûrissement et de la mutation. Aussi le M de Mû porte t-il le V de la Vie. Dans un certain sens nous pouvons y voir un W. Dans l'autre nous retrouvons le M de la Mélodie.

C'est ma façon de participer à ton initiation à la poésie arcturienne. N'y vois pas verbiage mais tentative d'approche de ce qu'il faut comprendre pour Comprendre et rejoindre le Sens.

Est-ce que les Cassiopéens qui s'expriment à Laura Knight Jadczyk sont authentiques dans la révélation du retournement à effectuer ? J'ai en tous cas vraiment l'impression d'évoluer dans un labyrinthe lorsque je lis ses écrits sous influence de l'Onde. Ces écrits semblent bien ne mener nul part, intellectualisme, dualité, mais ça pousse finalement aussi à prendre du recul et à voir les choses sous un autre angle.

KorDajiao le 18/04/2011 à 23:28:05
L'Epée Khadga

Curtis, Bonsoir
Je ne sais pas qui est Laura Knight Jadczyk, il faut que je me renseigne sur ce dont elle parle.

Permets que je réponde d'abord à ce que tu dis là: " J'y vois alors une belle démonstration de l'Intelligence qu'il faut. Mais étant un Homme moi-même, est-ce que je peux prétendre comprendre exactement ce que tu veux dire ? Je ne pense pas pouvoir comprendre pour l'instant mais au moins prévoir par imprégnations les éléments essentiels à la conformité avec la Vie que nous approchons. Celle de Mû ? "
Tout est là Curtis: L'intelligence est interdite aux Hommes, le simple langage quantique est incompris de la compréhension terrienne d3, alors que peut-il en être des autres langages qui permettent l'Intelligence. Il y a eu des interdits massifs à l'Intelligence; pour l'Espace et de nombreux Trônes dans l'Espace, la manière de comprendre des Terriens d3 leur est largement suffisante.
Si les Terriens d3 comprenaient et avaient cette Intelligence, ils seraient Immortels, voici la raison de l'interdit des Trônes.
Pour beaucoup l'Intelligence se regarde comme un Paysage au loin, pour les meilleurs.
Il y a une mutation de nécessaire, d'ailleurs il y a Mû dans Mutation,

Obligatoirement il peut y avoir plusieurs sens pour comprendre, l'Intelligence ne s'aide pas du raisonnement, le Quantique simplement lui est déjà semble t-il ridiculement illogique et pourtant pas, le Labyrinthe est déjà l'impossibilité pour un Terrien de trouver autre chose que les murs de la confusion.

Nous en sommes tous là, même moi qui fut élevée dans l'ambiance de Arcturus, je suis aussi devant cette Intelligence, je la contemple, si je peux la contempler, nous ne contemplons pas Dieu car les Dieux sont toujours visibles, mais nous contemplons notamment l'Intelligence, mais là aussi cette contemplation est elle permise? Pas pour tous, je suppose que lorsque Barbelo refait un Mort dans son Royaume, elle choisit de les refaire en fonction de leur possibilité de relation avec l'Intelligence.

Tu ne recevrai pas l'Apposition Galactique si tu ne pouvais pas prétendre à comprendre à la façon Galactique de comprendre.
C'est une Approche de l'Intelligence Galactique.

Mais n'oublie pas ce que je te dis là: dans l'Espace, l'Intelligence est interdite aux Terriens d3. Alors tu peux comprendre le Labyrinthe de Rennes le Chateau.
C'est pour cela que ça reste très ténu de hisser des Terriens à la Vie Eternelle, parce que en plus, il faut que les Dieux agissent en légitimité pour l'ensemble de l'Unité des Trônes.

Mais oui, tu peux y prétendre. Parole de KorDajiao.

AnSnouby le 19/04/2011 à 00:16:58
L'Epée Khadga

J'aime bien tes Messages Curtis, la Poésie amène à parler de l'Intelligence. L'Intelligence Galactique. "Les Tentacules de Raphan" ou bien tous Textes des Dieux est un Labyrinthe. Certains devront s'y perdre, d'autres comprendre. La Poésie est probablement ce qui permet d'obtenir le sens de la Teinte, c'est autre chose que le Raisonnement seul. C'est beaucoup plus profond encore que le langage quantique. Il faut une approche aux Textes émanant des Dieux, parce que l'Intelligence par laquelle nous Ecrivons est loin d'être la vôtre. Comprendre n'est pas le mot le plus approprié qui soit pour la relation avec notre Intelligence, je dirais que le meilleur des mots n'est donc pas comprendre mais être: toujours présent. La compréhension n'est donc pas dans comprendre elle est dans la possibilité d'être toujours parmi nous. Obligatoirement cette Intelligence Galactique est d'abord Présence.

Kordajiao a dit la bonne Teneur : La Mort n'habite pas les Cimetières, elle habite les Labyrinthes.
Il n'y a pas d'initiation avec les Dieux, il n'y a que Passage dans le Labyrinthe. Bien sur il y en a plus pour entrer dans le Labyrinthe que pour en trouver l'issue, mais c'est comme cela que la présence s'obtient.

Oui tu peux y prétendre.

Curtis le 20/04/2011 à 20:11:35
L'Epée Khadga
AnSnouby, salutation,

J'ai la sensation étrange de t'avoir déjà approché quelque part, un autre endroit, un autre temps. Lorsque je lis tes Messages j'ai comme une impression de "déjà vu" ou de "mais oui c'est exactement cela". Troublant car je ne sais pas vraiment expliquer cette résonance. Jérôme me dit avoir la même. Serait-ce le fait d'être de la lignée de Seth et de Noréa ?
Quoiqu'il en soit je ne prétends pas approcher l'Intelligence autrement que dans le détachement et le lâcher prise. J'entend que la Mort est dans le Labyrinthe et que c'est elle justement qui donne la présence, comme l'épée de Damoclès au-dessus de la tête.
La présence n'est-elle pas l'issue elle-même ? Pour moi c'est le paradoxe de l'issue qui mène au centre et qui est aussi le centre du Labyrinthe. L'issue n'existe que par le sentiment de piège, mental, donc en fait elle n'existe pas pour celui qui est présent. L'existence tourne autour de lui sans le toucher, comme une mort qui le frôle sans l'attraper puisqu'il est la Mort et la Vie par prolongement. Existence, relative à la danse des créations. Présence, émanation de stabilité. C'est sans doute la différence entre être ou seulement exister.
Ta Teinte est intéressante à entendre. J'ai tenté de la prolonger par l'écho de mes mots. Je poursuis par une phrase inspiré de la sagesse amérindienne : "Ne te laisse pas distraire par le vacarme des hommes, par leur quête insatisfaite, désordonnée. Ils sont comme l'animal emprisonné dans l'enclos, qui tourne sans comprendre et cherche une issue qui n'existe pas."

AnSnouby le 20/04/2011 à 22:34:10
L'Epée Khadga

Bonsoir Curtis

Exactement: il n'y a pas d'issue dans un tel Labyrinthe, y a t-il une issue dans l'Espace: une fin ou quelque chose comme cela ? Il n'y en a pas, il n'y a pas d'issue à la vie, pas d'issue à l'immortalité parce que c'est un Fait donc sans mental, c'est une formidable banalité. Le Labyrinthe c'est le Fait même de l'Intelligence; monstrueux, parce que au delà du mental, ça n'existe pas le mental devant le Fait; le Labyrinthe c'est la densité de l'Intelligence, son aspect mythique sa résolution même. La Mort est dedans pourtant, si tu procèdes par mental ou comprendre par le mental : tu vas vers la Mort, tu te tapes sur elle, si tu as une Présence tu en échappes.
Banal mais formidable. La clef c'est la Présence, ce n'est pas de comprendre d'abord, tu ne peux pas comprendre si tu n'as pas de présence parce que oui: la Présence et la stabilité sont liées. Les Lignées sont des parcelles de Présence.
Seth et Noréa: Jérôme est concerné comme toi par cette Lignée primordiale de Seth et de Noréa: d'elle naquit Zostrien: Zostrien est le Grand Perse. La partie persane de cette Lignée. Pas toujours en bon terme avec moi puisque Noréa a brûlé la première arche de Noé, mais cette résonance vient de la Présence de cette lignée là. C'est sa force, sa stabilité; le fait que nous considérons hautement la Lignée de Seth et de Noréa même si elle remet en question un ordre parmi les Créatures des Cosmiques ou bien la Race des Reptiliens. Ceci d'avoir Epousé Barbelo a amélioré les relations avec cette Lignée là.
Nous parlons là par Visage. La Présence n'a pas besoin de mental alors elle franchit le Labyrinthe parmi les pièges, sachant quoi faire et où aller. Ce n'est pas le sixième sens, c'est la présence bien au delà de son soi même.

Iozine le 02/05/2011 à 22:36:33
L'Epée Khadga
Sonnet CXII.

Quand je vois ces seigneurs qui l'épée et la lance
Ont laissé pour vêtir ce saint orgueil romain,
Et ceux-là qui ont pris le bâton en la main
Sans avoir jamais fait preuve de leur vaillance :

Quand je les vois, Ursin, si chiches d'audience
Que souvent par quatre huis on la mendie en vain :
Et quand je vois l'orgueil d'un camérier hautain,
Lequel ferait à Job perdre la patience :

Il me souvient alors de ces lieux enchantés
Qui sont en Amadis et Palmerin chantés,
Desquels l'entrée était si chèrement vendue.

Puis je dis : Ô combien le palais que je vois
Me semble différent du palais de mon roi,
Où l'on ne trouve point de chambre défendue !

Joachim du Bellay

Admin
Admin

Messages : 19
Date d'inscription : 23/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://senatdemu.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum