Jean-Pierre Garnier Malet : dédoublement du temps et retour des dieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jean-Pierre Garnier Malet : dédoublement du temps et retour des dieux

Message  sebastien le Sam 8 Fév 2014 - 20:54

avatar
sebastien

Messages : 38
Date d'inscription : 02/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Garnier Malet : dédoublement du temps et retour des dieux

Message  Lameti le Ven 14 Fév 2014 - 23:00

Au dédoublement, chacun a sa part de manœuvre ;
Il était 3..
Je le suis aussi

https://www.youtube.com/watch?v=ihF_aXi-Huk

avatar
Lameti

Messages : 61
Date d'inscription : 14/04/2012
Localisation : Proche Burle

Voir le profil de l'utilisateur http://kalo-lametie@outlook.fr

Revenir en haut Aller en bas

Rencontrer nos sois passés en dehors du temps

Message  sebastien le Jeu 27 Fév 2014 - 21:12

Voilà qui ajoute de l'eau au moulin, en tout cas c'est plus clair : http://www.jeshua.net/fr/articles/article3.htm

Voyager dans un passé pour changer son présent, c'est peut-être aussi ce que font les dieux ?
avatar
sebastien

Messages : 38
Date d'inscription : 02/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Garnier Malet : dédoublement du temps et retour des dieux

Message  Lameti le Jeu 27 Fév 2014 - 22:07

Sébastien, Bonsoir,
C’est étrange.
Tu publies deux thémes du même sujet mais sur des fonctionnements opposés… !?
Le retour au Passé est très humain, non ?

Le Présent accédant au Divin… Actualiser les réponses, faire les correctifs des passés et venants….
C’est un voyage glorieux pour changer le Présent de notre Passé, non pour nourrir notre présent du passé.
« Notre », dans le sens purgatoire, car sauf en descente les dieux ont un temps autre, non ?
avatar
Lameti

Messages : 61
Date d'inscription : 14/04/2012
Localisation : Proche Burle

Voir le profil de l'utilisateur http://kalo-lametie@outlook.fr

Revenir en haut Aller en bas

Un vers à Soi

Message  Pascal Namm le Sam 1 Mar 2014 - 23:08

Bonjour Sébastien, Laméti

"http://www.jeshua.net/fr/articles/article3.htm En tout cas c'est plus clair dis-tu, Sébastien.
 
Surprenant ! Il y a pourtant des interprétations à la louche là dedans :
 
La mémoire est, en fait, un processus de communication. Se souvenir, c’est communiquer avec le passé (&). Ceci s'applique également aux souvenirs des vies antérieures. Ici aussi, un échange énergétique a lieu entre votre soi présent et votre soi passé (1). À un certain niveau, chaque thérapeute utilisant la régression le sait. Un bon thérapeute ne demandera jamais à un client d’essayer de se rappeler quelque chose. (&)Il fera toujours la suggestion de se déplacer vers ce souvenir pendant la régression.
 
 1 : Alors comme ça le Soi serait assujetti à la même notion de temps ?
& : se souvenir est une communication ou un mouvement/déplacement ?
 
J'abrège les énumérations des non sens puisqu'en fait c'est très axé une certaine forme de thérapie, donc parlant de blocage, peur, trauma  des clients…virez ces marchands du temple pourrait proclamer une personne célèbre !
 
Bon malgré cela, qui ne présente que l'intérêt très mineur de voir une énième forme superficielle interprétative, toutefois le thème s'approche de quelque chose d'intéressant.
 
Alors je vous propose une autre façon de voir les choses : voyons le Soi (le double) comme le centre et autour, un cercle donc, plutôt une sphère, ou chaque focalisation sur un point précis de la circonférence serait perçu par ce point focal comme "une vie, une identité, une personnalité".
 
Du centre on trace donc un rayon/focalisation arrivant au point A et ce point A c'est Duchmol. Duchmol regarde dans la direction opposée au centre puisque le rayon est une projection du Soi de direction A, un vecteur en quelque sorte. De plus, Duchmol ne voit au mieux qu'à 180° (au mieux) car il est situé sur une courbe (la circonférence).
Bien entendu, le Soi au centre projette ses vecteurs/focalisations de façon isotrope ce qui donne une foultitude de personnage qui se croit unique ! Duchmol rencontre alors son voisin/FocaleB machin et il papote :

"Bonjour Mr machin, il fait bon aujourd'hui, on voit loin à l'horizon".

Machin répond, ils sont quand même voisin :
"Bien le bonjour, Mr duchmol, Oh vous savez, je n'ai pas la chance de voir comme vous, j'ai une très mauvaise vue dut à un traumatisme de quand j'étais petit. Je ne vois pas plus loin que le bout de mon nez".

"Ha bon ? Mais savez vous, je peux vous aider, j'ai un diplôme de thérapeute".

Machin, quand même voisin mais plutôt casanier et bourru répond du tac au tac.
"Gardez votre diplôme, si vous me le donnez vous n'en aurez plus. Par contre, moi j'ai des merdicalments en pagaille, je veux bien vous en vendre quelques uns".

"Voyons Mr Machin, pour quoi faire ? Je vois très bien !"
 
Laissons Machin et Duchmol à leurs visions des choses sur la circonférence et revenons au centre de Soi: en plus des rayons isotropes imaginons que le Soi projette de plus des rayons de longueurs différentes. Le rayon A/Duchmol deviendrait alors comme partitionné, gradué, compartimenté. Comme les autres rayons d'ailleurs.

C'est là que cela se corse: si Duchmol, dans un éclair de génie, ou parce qu'il à mangé les champignons rouge et blanc du jardin de Machin, se met à regarder dans la direction du centre sur son rayon, que verrait-il ?
 
 Certainement de quoi se poser un tas de questions sur ses vies antérieures, le temps et les séquences.
 
Au bout d'un certains temps et parce que les champignons de machins sont vraiment excellents, Duchmol arrive à répondre aux questions. Alors ils les posent dans un coin et profite de la force du vecteur/rayon, ainsi que des différentes partitions/compartiments.
 
Plus il se laisse inonder de cette force, plus il s'aperçoit qu'il entend comme un bruit dans ses oreilles.
Il se dit automatiquement :
-Tiens, aurais-je des abeilles dans les oreilles ? un vers à Soie dans le pavillon ? Certainement les partitions qui me jouent un air !
 
Après de longue réflexion sur le sujet, il s'aperçoit finalement qu'il continu à se poser des questions, au départ sur le son.
- Le son du Soi ? Le soi du son ? Soisson ? Un air ? Le roi le rond ? La couronne ? La couronne solaire ? Le soleil, les rayons ?
 
Et le voila parti dans les éclairs de génie –pensent-il- que provoquent les bénédictions de la force de projection des rayons du Soi.
 
      Imaginons alors que le Soi, émette en plus des rayons de différentes longueurs, des rayons de différentes textures, fréquences, densités, couleurs, odeurs…
 
Et cela le Soi le ferait sans se poser de questions, calme, serein, recevant simplement toute la complexité des informations que ses rayons captent.
 
 
 
Juste une petite histoire que cela, bien entendu.


Dernière édition par Pascal Namm le Sam 15 Mar 2014 - 20:43, édité 1 fois
avatar
Pascal Namm

Messages : 51
Date d'inscription : 30/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Garnier Malet : dédoublement du temps et retour des dieux

Message  Lameti le Dim 2 Mar 2014 - 20:38

Pascal, Bonsoir
J’ai bien souri à l’histoire, puis je suis revenu au schéma.

Elle laisse prétendre que le Soi est le « UN » ou l’unité de tout.
Je pensais qu’il était l’ensemble du rayon fragmenté de temps de textures de densité etc… C’est déjà, en soi, un rôle de composition.
avatar
Lameti

Messages : 61
Date d'inscription : 14/04/2012
Localisation : Proche Burle

Voir le profil de l'utilisateur http://kalo-lametie@outlook.fr

Revenir en haut Aller en bas

vers le Soi

Message  Pascal Namm le Sam 15 Mar 2014 - 21:01

Bonsoir Laméti,

C'est une supposition bien rapide que "laisse prétendre que le Soi est le « UN » ou l’unité de tout".

En fait j'ai écrit cette petite histoire sur le Soi projetant un archétype et cela n’empêche aucunement la pluralité des "Soi" et des archétypes.

Aussi, les rayons sont à imaginer comme des possibilités sur l'arbre des possibles, avec de multiples "incarnations" sur d'autres planètes, d'autres sphères/dimensions/univers le tout en temps simultané cependant.

Je ne prétend aucunement que ce soit la stricte vérité, c'est juste une histoire pour diriger vers le "Soi",

Bien à Soi toi
avatar
Pascal Namm

Messages : 51
Date d'inscription : 30/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Garnier Malet : dédoublement du temps et retour des dieux

Message  sebastien le Mer 26 Mar 2014 - 22:26

Bonsoir Pascal,
Bonjour Pascal,

Ton message est amusant à lire, mais il faut te suivre !..........Bon, je vais m'abstenir de commentaires superflus et tenter
de répondre avec ma vision à ton questionnement :

"En tout cas c'est plus clair dis-tu, Sébastien.

Surprenant ! Il y a pourtant des interprétations à la louche là dedans :

La mémoire est, en fait, un processus de communication. Se souvenir, c’est communiquer avec le passé (&). Ceci s'applique également aux souvenirs des vies antérieures. Ici aussi, un échange énergétique a lieu entre votre soi présent et votre soi passé (1). À un certain niveau, chaque thérapeute utilisant la régression le sait. Un bon thérapeute ne demandera jamais à un client d’essayer de se rappeler quelque chose. (&)Il fera toujours la suggestion de se déplacer vers ce souvenir pendant la régression.

1 : Alors comme ça le Soi serait assujetti à la même notion de temps ?
& : se souvenir est une communication ou un mouvement/déplacement ?"

Oui c'est plus clair si l'on conçoit le soi dont il est question dans ce message de jeshua.net, non comme le Soi mais comme
la conscience (de soi) en incarnation (la distinction est faite par le s minuscule).
En effet le Soi n'est pas assujetti au temps c'est évident puisqu'il est la Source incorruptible, au centre de toute chose.
Le Soleil ne manque pas de lumière puisqu'il est la lumière. Ce qui la bloque ou la dévie ce sont des nuages à la périphérie,
des agglomérats de pensées et d'émotions non correctement alignées avec les rayons limpides de la Source-Soi.

La conscience (de soi) peut choisir de se laisser limiter et conditionner par les nuages ou prendre conscience qu'au-dessus c'est le Soleil... passant
ainsi d'une conscience de soi ombrageuse à celle d'une conscience illuminée. C'est cette dernière qui a la solution, car
c'est elle qui peut voir les nuages autrement que noirs et menaçants. Peux-être est-ce que c'est toute
la différence entre Anges et Démons ? La différence de perspective c'est nous qui la faisons en déplaçant
notre conscience sur la périphérie, et plus on moins en profondeur vers le centre. C'est pourquoi je me dis que les
Dieux ne peuvent être véritablement compris autrement qu'en se plaçant plus au centre, dans une nouvelle perspective
élargissant l'horizon. Alors il deviendrait peut-être évident qu'ils ne sont dans l'Absolu ni des Anges ni des Démons.
S'ils sont des Anges c'est que nous sommes passé au delà de nos propres conditionnements émotionneles et mentaux. Nous
nous retrouvons alors plus proche.
S'ils sont des Démons c'est que nous sommes encore pris dans les filets de nos propres tourments, et ils nous renvoient
cette image, éloignée de l'Origine.
avatar
sebastien

Messages : 38
Date d'inscription : 02/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Garnier Malet : dédoublement du temps et retour des dieux

Message  Lameti le Jeu 27 Mar 2014 - 10:18

Comme en terre comme au ciel,
Pour reprendre l’image du cercle le point  A « ange » et le point D « démon » restent l’un comme l’autre des expressions  émotionnelles, de circonférence astrale très certainement, et loin de la Face des « Dieux ». Ce ne devrait pas être l’Absolu, plutôt la prochaine Marche vers la suivante, une petite ballade Sur le cercle.
avatar
Lameti

Messages : 61
Date d'inscription : 14/04/2012
Localisation : Proche Burle

Voir le profil de l'utilisateur http://kalo-lametie@outlook.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Garnier Malet : dédoublement du temps et retour des dieux

Message  sebastien le Jeu 27 Mar 2014 - 11:48

Salut Lameti, oui c'est mieux comme tu le dis. L'Ange et le Démon n'existe plus au centre. ça me fait penser à la scène finale de "Dark Crystal" :


avatar
sebastien

Messages : 38
Date d'inscription : 02/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jean-Pierre Garnier Malet : dédoublement du temps et retour des dieux

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum