Conques solaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conques solaires

Message  sebastien le Dim 20 Jan 2013 - 12:41

Ne voyez dans le message suivant aucune affirmations mais simplement une volonté de partager des réflexions personnelles. J'en avait fait deux articles sur mon blog que j'ai compilé ici. Peut-être trouveront-elles échos ici.
---------------------


Le village de Conques et sa célèbre abbatiale se trouve sur le chemin de St Jacques de Compostelle. Et qui ne connait pas la coquille St Jacques ? Le(s) chemin était emprunté à l'origine par les descendants des rescapés atlantes qui vénéraient Isis/Vénus, dont les druides deviendront les guides spirituels avant que les initiés alchimistes et ésotéristes chrétiens prennent la relève comme dépositaires et gardiens du savoir. Savoir qui c'est notamment transmis et corrompu aussi, dans l'ombre des coulisses du pouvoir, dans les groupes plus ou moins secrets sponsorisés par les familles au "sang bleu".

Cette coquille, la compagnie pétrolière Shell en a fait son logo. Ces blasons modernes ont souvent un sens occulte.


A part une coquille bien sûr, j'y vois aussi les rayons d'un soleil. C'est une référence directe à Vénus qui est un autre nom de la déesse mère, Lucifère ("porteur de lumière"). Comme il s'agit d'un archétype cela peut porter aussi bien une énergie néfaste que bénéfique, tout dépend de quelles pensées et actes les hommes nourrissent les égrégores...comme des mouches autour d'un rayon de miel...

Si l'on enlève le S initial de SHELL on a HELL, "enfer" en anglais, provenant en fait de Hel, le monde sous-terrain ou règne la déesse du même nom chez les nordiques. Cette déesse a un côté obscur et un autre lumineux tout comme la grecque Perséphone.

Hors justement le symbolisme de la coquille nous amène dans les mondes sous-terrains :

"La coquille est symbole de fécondité, du monde souterrain, des eaux primordiales, de la Déesse-Mère. Vénus-Aphrodite naît d’une coquille telle la perle.

La coquille Saint-Jacques est l’insigne des pèlerins de Compostelle, passage obligé des alchimistes. On l’appelle aussi peigne."

Source : http://www.dictionnairedessymboles.fr/article-la-coquille-76093028.html


Si l'on se réfère à la pensée Jungienne, le soleil correspond à la conscience et les mondes sous-terrains sont les domaines lunaires de l'inconscient et des archétypes.

A l'échelle de l'activité humaine, chaque nuit le soleil de la conscience va se coucher et s'est alors qu'il se cache dans un autre monde : celui des rêves, domaine des signes archétypiques. Selon toute apparence la conscience est endormie, dans l'ombre de la nuit, et pourtant elle trouve une continuité dans le monde des rêves de vibration plus élevée.
Tout ça pour dire qu'en fait le soleil de notre réalité quotidienne est à l'image d'autres soleils qui vibrent dans des mondes intérieurs de vibration plus élevée. Au fil du temps les hommes en sont venus à n'accepter comme vérité que ce qu'ils voient à travers les yeux de la conscience étroite de veille D3. Et donc ils en sont venus à dénigrer et même diaboliser l'autre monde où la conscience continue... Nous sommes des êtres multidimensionnels et notre conscience globale est comme un vaste miroir dont notre conscience de veille D3, le moi, n'est qu'un petit fragment qui se pense égoïquement le roi-soleil de tous les mondes...

Pour revenir plus spécifiquement à Vénus : elle est associée au Phoenix, l'oiseau qui renaît de ses cendres. Il n'y a pas de cendres sans feu et justement il est dans l'oiseau lui-même. Sa couleur rouge atteste de son feu et en langage des oiseaux on a : phoenix = fée-nyx ou feu-nyx (nyx : la nuit en grec). La "fée de la nuit" ou le "feu de la nuit" désigne un astre qui, à nos yeux, "meurt" le jour et ressuscite dès que la nuit apparaît. Ceci est une vérité archétypale, c'est à dire valable sur toutes les échelles du microcosme au macrocosme.

Et dans la forme de la conque il est tentant d'y voir un phénix qui renaît, comme un lever de soleil :





"Cette image montre les proportions des orbites de la Terre et Vénus (si le diamètre de l’orbite de la Terre est égale à la diagonale d’un carré, l’orbite de Vénus rentrerait à l’intérieur d’un tel carré tel qu’il est montré dans le dessin.)"
Source : http://audeladumiroir.forumactif.org/t6424-la-fleur-de-vie

Ces images archétypales de la conque et du phénix nous disent d'aller voir dans les profondeurs de nos nuits, de notre inconscient qui brille d'un feu éternel et qui n'est sujet qu'à mort apparente. Il n'y a de morts et de renaissances de ce feu que du point de vue de celui qui "meurt" et renaît, c'est à dire de celui qui lui-même est soumis aux cycles du temps. Vénus tend un miroir à notre propre conscience, d'ailleurs c'est bien l'un de ses attributs.

La mythologie porte une telle intelligence qu'aujourd'hui beaucoup y voit de la bêtise... Miroir encore, tendu par les dieux du jour et de la nuit. Ce que l'on nomme inconscient porte le monde de la conscience sur ses épaules, tant que le soleil n'a pas rejoint la lune, tant que la conscience ne s'est pas pleinement rêveillé à la lumière du monde intérieur où hommes et dieux ne font qu'Un.






Conques, sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle. Le nom de ce village porte la marque de Vénus et des déesses mères. Je le dis au pluriel parce que la Déesse a plusieurs dimensions. On parle donc des déesses comme de conques, au pluriel...

Selon la légende la déesse Aphrodite/Vénus chevauche une conque après être née de l'écume de la mer. Elle vient de la Mer, c'est une version cosmique de la Mère, du centre, du soleil central. Son Père est Ouranos (de Ur - Anu en sumérien, qui signifie "fondation du Ciel" ou père du Ciel, c'est à dire Père cosmique). Il représente le Sidéral entourant le centre de la galaxie.
Sans trop d'imagination on peut bien voir la mer et son écume dans la Voie Lactée :


Si on repart du côté des Andes, l'écume de la mer est justement la traduction du nom Viracocha, le dieu suprême des Incas. Outre Ouranos, il correspond au dieu aztèque Quetzalcoatl et au maya Kukulkan ("l'ancêtre qui porte et rassemble" en sumérien (selon ma décomposition en ku + kul + kan)). C'est le serpent ailé, l'Hermès inca.

Une représentation de ce dieu figure sur la Porte du Soleil à Tiahuanaco :




Il figure comme le gardien ou le protecteur de la porte du soleil. Le soleil que vénéraient les Incas était le soleil éternel, au centre de tous les univers spatio-temporel. Le soleil que nous connaissons à l'extérieur est son image, vouée à mourir et renaître au cours des cycles. Cette image trouve sa continuité nocturne en Vénus, dont Viracocha était justement la personnification masculine. Il est considéré comme père et fils du Soleil. Fils de la Déesse, il est l'ancêtre de l'Horus et de l'Hormuz. Ces figures christiques trouvent leur expression dans la lumière de l'Or qui ne se corrode pas avec le Temps. L'Or est l'expression du Soleil intérieur en périphérie (c'est la sueur du soleil des incas). En Extrême-Orient Vénus est paraît-il désignée sous le nom d'« étoile d'or ».

La relique gardée dans l'abbaye du village de Conques est couverte d'or et représente plus que "Sainte Foy" : elle représente sans doute une déesse mère, une Vénus. Peut-être Marie-Madeleine ?


Elle m'a toujours fait penser à une statue Inca. D'ailleurs c'est étrange comme elle ressemble à Viracocha dans sa posture !

Conques, un des plus beaux villages de France, est aussi connue pour le tympan de son abbatiale représentant le "Jugement dernier". Ici c'est un autre Viracocha qui trône au milieu de la porte, c'est Jésus qui nous dit que la parousie se conjugue au centre du présent.


Il est intéressant de noter la coïncidence qui fait que tympan et conque sont tous deux des parties de l'oreille interne. Conques et son abbatiale nous disent en quelque sorte : "que ceux qui ont des oreilles entendent" la Mère et ses merveilles.



avatar
sebastien

Messages : 38
Date d'inscription : 02/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conques solaires

Message  Lameti le Jeu 24 Jan 2013 - 11:08

De la relation des Hommes avec les Dieux, comme le Soleil avec la Terre.




Comme les physiciens en plasma l'observent, la rencontre des champs magnétique du Soleil et de la Terre ouvre des portails plus de dix fois par jour linéaire.
La rencontre et la relation direct entre les Dieux en descente et les Hommes du Graal rendent de bien probables ouvertures de Portes.

avatar
Lameti

Messages : 61
Date d'inscription : 14/04/2012
Localisation : Proche Burle

Voir le profil de l'utilisateur http://kalo-lametie@outlook.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conques solaires

Message  sebastien le Jeu 24 Jan 2013 - 13:01

C'est intéressant. Pourrais-tu en dire plus Lameti ?
Oui je suis d'accord, la rencontre entre les Dieux et les Hommes permettent d'ouvrir des portes. Il y a une relation en conscience qui s'établira certainement un jour de façon concrète ET dans un équilibre harmonieux. Il faut s'en doute s'y préparer chacun à son niveau.
Vers ceci, la Terre et le Soleil agissent de concert : l'un donne le rythme et l'autre est une véritable caisse de résonance. Et ces percussions retentissent sur l'ensemble qui doit bon gré mal gré se mettre en phase.
Il me semble que l'on renoue(ra) avec des notions sabéistes. A ce sujet, hier j'ai découvert cet auteur qui semble intéressant : http://www.quand-les-dieux-et-les-hommes-etaient-des-astres.net/http://www.quand-les-dieux-et-les-hommes-etaient-des-astres.net/
avatar
sebastien

Messages : 38
Date d'inscription : 02/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

la resonance de la conque

Message  Pascal Namm le Dim 27 Jan 2013 - 19:56

bonjour Sébastien;

j'aime te (vous) lire quand tu es dans ces énergies propice à la clarté,
comme quoi cela résonne, comme la conque sonne quand un souffle la traverse,
En fait sans doute "s'y prépare chacun à son niveau" à la conque d'Isis...
ici ou ailleurs,

mon amitié vers toi pour ce son qui te traverse
avatar
Pascal Namm

Messages : 51
Date d'inscription : 30/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conques solaires

Message  sebastien le Lun 28 Jan 2013 - 21:51

Bonsoir Pascal,
Je ne sais pas si le son me traverse ou si je traverse le mur du son mais je n'entend plus rien ici de vos mots. Etrange mutisme pour un sénat public.
Quoiqu'il en soit je reçois tes mots comme une belle marque de gratitude. Grâce à toi!
Amitiés.
avatar
sebastien

Messages : 38
Date d'inscription : 02/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conques solaires

Message  Lameti le Mar 29 Jan 2013 - 0:01

sebastien a écrit:C'est intéressant. Pourrais-tu en dire plus Lameti

Est ce vraiement utile si tu es en accord? Le plus serait de mon experience personelle, et une seule compte.
avatar
Lameti

Messages : 61
Date d'inscription : 14/04/2012
Localisation : Proche Burle

Voir le profil de l'utilisateur http://kalo-lametie@outlook.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conques solaires

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum